L’IA Corti se comporte comme un assistant qui aide l’opérateur gérant un appel d’urgence à poser plus rapidement un diagnostic. © Kran77, Fotolia

Tech

Corti, l'IA qui détecte un arrêt cardiaque au téléphone

ActualitéClassé sous :intelligence artificielle , appels d'urgence , arrêt cardiaque

Corti, une start-up danoise qui utilise l'intelligence artificielle pour aider les centres d'appels d'urgence à identifier les signes d'arrêt cardiaque par téléphone, commencera à tester son dispositif à travers l'Europe cet été.

On parle beaucoup de la manière dont l'intelligence artificielle (IA) pourrait non pas remplacer les humains dans leur métier, mais plutôt augmenter leurs capacités, sans que l'on comprenne précisément de quoi il retourne. En voici un exemple concret qui parlera au plus grand nombre. Corti, une jeune pousse danoise, a développé une IA qui aide les opérateurs des centres d'appels d'urgence à détecter plus rapidement les signes d'un arrêt cardiaque. Dans ces situations, chaque minute de gagnée augmente les chances de survie de la victime.

Corti pratique une analyse vocale prédictive en temps réel qui suit la conversation pour détecter des signaux verbaux et non verbaux tels que l'intonation de la voix, le rythme de respiration, des bruits de fond, mais aussi des mots-clés prononcés par la personne. À partir de cette collecte d'informations, Corti assiste l'opérateur en lui suggérant les questions à poser pour mieux cerner la situation. À mesure qu'elle emmagasine les données, l'IA détermine l'état du patient et émet une alerte en cas de suspicion d'arrêt cardiaque. 

Un exemple d’appel d’urgence au cours duquel l’IA Corti effectue une analyse vocale en temps réel et prodigue des recommandations à l’opérateur après avoir posé un diagnostic d’arrêt cardiaque. © Andreas Cleve

La précision de Corti serait de 95 %

L'IA a été entraînée à partir d'une base de données contenant des millions d'enregistrements d'appels d'urgence au cours desquels un accident cardiaque s'est réellement produit. L'algorithme s'appuie sur des réseaux neuronaux récurrents et convolutifs pour établir des corrélations entre les données. Corti est testé depuis 2016 avec le service d'appels d'urgence 112 de la ville de Copenhague (Danemark). Selon l'European Emergency Number Association (EENA), une organisation non gouvernementale basée à Bruxelles qui se consacre à l'amélioration des services d'urgence européens, Corti afficherait une précision de 95 %.

Fort de ce succès, l'essai va être étendu à quatre autres pays entre septembre 2018 et avril 2019. Les centres d'appels d'urgence candidats devront notamment fournir une base de données d'appels enregistrés contenant des incidents cardiaque identifiés afin de pouvoir entraîner l'IA Corti dans la langue du pays.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi