La robotique de A à Z

DossierClassé sous :robotique , robot , intelligence artificielle

Découvrez l'évolution historique et technique de la robotique, depuis les premiers automates jusqu'aux humanoïdes autonomes, en passant par les animats.

  
DossiersLa robotique de A à Z
 

Des premiers automates aux robots humanoïdes autonomes, revivez l'histoire de la robotique à travers les décennies. Si l'Homme s'inspire de la nature pour rendre les robots de plus en plus vivants, quels sont les enjeux de la robotique de demain ? Ce dossier vous propose un tour d'horizon complet des techniques et des problématiques du domaine robotique.

En France, la robotique bio-inspirée a été initiée en 1990 par l'AnimatLab, groupe de recherche créé par Jean-Arcady Meyer et rattaché à l'École normale supérieure (ENS) puis au LIP6 (Laboratoire d'informatique de Paris-VI). Ses recherches sont dévolues à « l'approche animat », une nouvelle approche de la robotique, concevant des systèmes artificiels simulés ou réels nommés « animats » (contraction d'« animaux artificiels »), inspirés de la biologie.

Boston Dynamics conçoit principalement des robots marcheurs. Rachetée par Google, l'entreprise a à son actif quelques machines étonnantes et aux noms évocateurs, comme BigDog ou Cheetah par exemple. Découvrez ces robots qui courent, sautent et marchent à la manière des animaux. © Boston Dynamics

L'AnimatLab a organisé cette année-là à Paris la première conférence internationale, « Simulation of Adaptive Behavior : from animals to animats », rassemblant roboticiens, éthologues, philosophes et informaticiens commençant à travailler dans ce domaine. Cette conférence a encore lieu tous les deux ans dans divers pays du monde. Depuis, les recherches de l'AnimatLab sont poursuivies notamment au sein de l'équipe Amac, de l'Institut des systèmes intelligents et de robotique (Isir), à l'UPMC (Sorbonne Université).

Découvrez la robotique de A à Z. Ici, R2-D2, un des personnages emblématiques de Star Wars. © Stux CCO

Ce dossier, adapté des deux ouvrages coécrits par Agnès Guillot et Jean-Arcady Meyer (La Bionique : quand la science imite la nature, Dunod, 2008, et Poulpe fiction : quand l’animal inspire l’innovation, Dunod, 2014), résume l'évolution des idées sur les systèmes artificiels depuis les automates historiques jusqu'à l'approche animat actuelle.

Un long chemin a été parcouru depuis les premiers automates... © DR

Note : Agnès Guillot, auteur de ce dossier, fait carrière en psychophysiologie à Paris-X Nanterre et a poursuivi ses recherches sur les systèmes artificiels adaptatifs à l'AnimatLab du laboratoire d'informatique de Paris-VI (université Pierre-et-Marie-Curie).