HRP-4C, un robot humanoïde, capable de danser, construit par AIST, un institut de recherche japonais. © Adobe Stock, sdecoret
Tech

Robotique : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :robotique , robot , intelligence artificielle

Ensemble des domaines scientifiques et industriels en rapport avec la conception et la réalisation de robots. Au contraire du terme informatique, forgé de toutes pièces en France, robotique vient de l'anglais robotics, imaginé par le romancier Isaac Asimov et popularisé par un livre publié en 1942, (Runaround) dans lequel il décrit les « trois lois de la robotique ».

Dans le domaine industriel, la robotique produit des automates réalisant des fonctions précises sur des chaînes de montage. La robotique produit aussi des engins capables de se mouvoir dans différents milieux : dangereux (pollués, radioactifs...), aérien, sous-marins, spatiaux... Outre l'industrie, la robotique concerne ainsi aujourd'hui la recherche scientifique, l'exploration spatiale et les activités de défense militaire ou de maintien de l'ordre. Elle intéresse également le secteur médical, pour les prothèses, les assistances aux chirurgiens ou aux infirmiers.

La robotique s'est également étendue récemment au marché grand-public avec des engins autonomes pour assurer seuls certaines fonctions (aspirateurs, tondeuses à gazon...) ou pour des activités ludiques (robots compagnons, robots jouets...). 

La robotique c'est quoi ?

Il s'agit d'un terme facile à définir, mais dont la réelle portée est souvent difficile à appréhender. La robotique désigne l'ensemble des techniques mises au point et exécutées pour fabriquer des robots. Derrière cette signification se cachent des possibilités infinies et un grand, un très grand éventail de champs d'application.

D'après l'ATILF, branche du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), un robot se définit comme une machine équipée de capteurs, d'actionneurs et d'un système logique. La robotique regroupe par conséquent toutes les techniques développées pour créer ces machines réelles ou virtuelles. Ce terme a été employé pour la première fois au début des années 1940 dans un ouvrage de science-fiction de l'écrivain américain intitulé « Menteur ! ».

En réalité, la robotique est née bien avant, au XVIIIe siècle, avec l'apparition des premiers automates créés pour relever les défis de la Révolution industrielle. L'automate devient robot lorsqu'il embarque des capteurs qui lui permettent d'interagir avec son environnement. Cette habileté qui le rend autonome et intelligent est qualifiée d'intelligence artificielle.

Du simple automate à l’intelligence artificielle, les robots ont su évoluer pour devenir indispensables dans la vie de tous les jours.© Adobe Stock, Hoda Bogdan

Comment apprendre la robotique ?

Il existe deux principales voies pour apprendre la robotique : l'étudier à travers une formation classique, ou acquérir soi-même ses propres connaissances. Les études de robotique sont proposées par certains lycées professionnels technologiques, certaines universités, des écoles d'informatique et d'ingénieurs. Ces formations, souvent en alternance, ouvrent la porte à de nombreux débouchés en France et à l'international. Si la robotique est un simple passe-temps ou une passion, les voies d'exploration sont vastes.

Même en mode libre, des connaissances en informatique, en algèbre linéaire et en programmation sont fortement conseillées. L'apprentissage débute par la maîtrise des langages de programmation. Il existe de nombreux sites spécialisés et tutoriels qui permettent à tous les publics de se lancer, avec plus ou moins d'ambition, dans l'univers de la robotique. Pour débuter en douceur, il convient d'acheter un kit pour robots dans une boutique d'électronique ou sur Internet, puis de suivre des cours (éventuellement à distance) pour mettre la théorie en pratique avant de concevoir des modèles complexes.

 La robotique, à quoi ça sert ?

Pendant plus de deux siècles, l'usage des robots a été presque exclusivement réservé aux tâches répétitives dans les industries, avec quelques exceptions dans des secteurs peu accessibles au grand public comme le domaine militaire et l'aérospatial. De nos jours, la robotique est omniprésente. Pour usage domestique ou professionnel, public ou privé, les robots sont à peu près partout :
  

  • en médecine dans les hôpitaux et autres établissements de santé pour réaliser des examens, des traitements (radiothérapie) ou des interventions chirurgicales dans des zones difficiles d'accès qui requièrent une grande précision (ablations) ;
  • dans la Défense comme les drones pour survoler des zones de conflits, transporter du matériel ou lancer des missiles ;•    dans le domaine spatial pour explorer l'espace, la lune ou des planètes ;
  • dans les logements des particuliers comme les tondeuses et les aspirateurs ;
  • dans l'art graphique pour réaliser des dessins (robographes) ;
  • dans la construction automobile ;
  • dans l'agroalimentaire ;
  • dans la sécurité, notamment pour la vidéosurveillance ;
  • dans le transport pour transporter des personnes ou des marchandises.
     
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !