Une main robotique a enfin réussi à résoudre un Rubik’s Cube

Classé sous :robotique , main robotisée , Dactyl

Il a fallu un peu plus de quatre minutes à Dactyl, la main robotisée mise au point par une équipe de chercheurs d'OpenAI, pour arriver au bout d'un Rubik's Cube. Une prouesse auquel le laboratoire d'intelligence artificielle s'attelle depuis 2017, en entraînant la main grâce à une nouvelle approche baptisée Automatic Domain Randomization (ADR), qui génère des simulations de plus en plus complexes de l'environnement (friction des doigts sur le cube, élasticité des mouvements...). La main a ainsi passé virtuellement 10.000 ans à déplacer des petits cubes verticalement et horizontalement !
 

Dactyl, la main robotisée d’OpenAI, a subi des milliers d’heures d’entraînement virtuel pour venir à bout de ce Rubik's Cube en quatre minutes. © OpenAI, YouTube

Fabriquer une machine qui résout un Rubik's Cube n'a rien de bien nouveau : en juin 2018, un robot du Massachusetts Institute of Technology (MIT) avait, par exemple, mis moins de 0,4 seconde pour y parvenir. Mais ce robot n'avait pas l'apparence d'une main humaine et n'était spécialisé que sur cet objectif. Avec leur main robotisée Dactyl, les chercheurs d'OpenAI s'ingénient à apporter une démonstration technique des capacités des futurs robots intelligents, capables de gérer une grande variété de tâches. Rappelons que le record humain du Rubik's Cube est actuellement détenu par le Chinois Yusheng Du, en 3,47 secondes.

La main Dactyl a été entraînée avec des situations de plus en plus complexes, comme ici des doigts liés entre eux. © OpenAI, YouTube