Le robot est une machine alliant électronique, informatique et mécanique. Elle conçoit mécaniquement des tâches. Il a donné naissance à la robotiquerobotique. Le mot apparaît pour la première fois dans une pièce écrite en 1920 par le dramaturge tchécoslovaque Karel Čapek qui a probablement pensé au fameux golem dont le robot est la figuration réelle et moderne. Il existe deux types de robots.

1. Le robot assistant sans forme humaine

Ce type de robot est une machine qui exécute des tâches pénibles ou dangereuses qui avaient été attribuées aux domestiques, aux O.S. (ouvriers spécialisés) ou aux manœuvres comme la peinture ou le soudage des automobilesautomobiles, aspirateursaspirateurs, tondeuses à gazon, etc. Sous l’influence de l’intelligence artificielle et de l'informatique, les robots remplissent des tâches nettement plus complexes et délicates comme la conception assistée par ordinateurconception assistée par ordinateur

2. Le robot androïde ou animal 

Le robot à forme humaine ou animalière a peuplé l'imaginaire des années 1970 et 1980. Il existe aujourd'hui et on peut en fournir quelques exemples :

  • le robot roulage assure la circulation routière à Kinshasa ;
  • Topio, le robot vietnamien, qui joue au ping-pong ;
  • Enon, doué d'une capacité de reconnaissance vocable.

Il existe aussi des robots-chiens et des robots-licornes.

Aibo, le robot-chien de Sony, un robot autonome et de compagnie qui a vu le jour en 1999. © Sony
Aibo, le robot-chien de Sony, un robot autonome et de compagnie qui a vu le jour en 1999. © Sony

À quoi sert un robot ? 

La robotique a démultiplié les usages du robot et il n'est plus possible d'en faire une liste exhaustive comme on aurait jadis pu le faire. On peut toujours distinguer néanmoins le robot domestique et ludique de ses applicationsapplications macro-économiques.

Le robot aux usages macro-économiques

On peut user du terme de macro-économie pour qualifier le robot dont les usages ne sont pas strictement domestiques ou ludiques :

  • le robot destiné à l'agricultureagriculture et à l'élevage. Il existe notamment des robots de traite ;
  • le robot industriel ;
  • le robot spatial. En 2021, la NasaNasa a envoyé une astromobile sur Mars ;
  • le robot médical à l'exemple du Da Vinci qui peut diagnostiquer et opérer les patients ;
  • le robot militaire qui pourrait tendre vers l'objectif séculaire du zéro mort pour l'armée qui l'emploie.

Le robot ludique et domestique 

Le robot aspirateur ou le robot tondeuse à gazon sont capables de fonctionner sans intervention d'un être humain.

Les robots ludiques, voire sociaux sont en plein essor : ils peuvent notamment jouer avec les enfants autistes. Le robot espagnol Aiko est notamment destiné aux enfants et aux personnes âgées.

Portée par les progrès en électronique et en informatique, la robotique a fait ces dernières années des pas de géant. Jean-Claude Heudin, directeur du laboratoire de recherche de l’Institut international du multimédia, nous explique au cours de cette interview quels sont les enjeux qui se cachent derrière la création de robots humanoïdes. © Futura-Sciences  

Comment fonctionne un robot ?

Comme un ordinateur, le robot est piloté par une unité centrale, que l'on appelle un système embarquésystème embarqué. Elle contient le logiciel qui commande à l'ensemble de la machine, pensée comme un être humain. 

Le système embarqué du robot 

Le système embarqué contient à la fois le logiciel et le matériel informatique. Il s'agit d'une unité centrale qui comprend selon le degré de complexité de l'appareil : 

Le système embarqué a naturellement besoin d'une source d'énergieénergie :

  • le générateurgénérateur électrique ;
  • la batterie d'accumulateurs électriques ;
  • le moteur à essence.

Le reste du robot 

Un robot se compose de plusieurs organes qui exécutent les décisions du système embarqué :

  • les capteurscapteurs, qu'il s'agisse des caméras ou des sondeurs ;
  • les microprocesseurs et les microcontrôleurs ;
  • les actionneurs comme les moteurs électriques.