Ces robots nous épargnent bien des corvées ménagères. © besjunior, Fotolia

Maison

8 robots domestiques : à chacun sa tâche ménagère

Question/RéponseClassé sous :appareil électroménager , robotique , domotique

Chaque Français passe en moyenne deux heures et sept minutes par jour à faire la cuisine, le ménage, s'occuper des enfants et du linge de la maison selon l'Insee. Des robots de plus en plus perfectionnés promettent de vous libérer de ces contraintes. À condition d'y mettre le prix.

Les Français consacrent 217 heures par an à cuisiner, 199 heures à faire le ménage et 69 heures à laver et repasser le linge selon une enquête de l'Insee. Des activités chronophages et pas franchement épanouissantes. Mais alors que l'on sait fabriquer des voitures quasiment autonomes,  le robot ménager se fait toujours rare. Car repasser une chemise est bien plus compliqué que ça en a l'air.

Le robot qui récure les toilettes

C'est certainement une des tâches ménagères les moins agréables : nettoyer les cuvettes de WC. Heureusement voici le robot nettoyeur sans fil Giddel, de la compagnie Altan Robotics. Équipé d'un bras télescopique muni d'une brosse et de capteurs, il s'installe en moins de cinq minutes et s'adapte à toutes les formes et tailles de toilettes. Pas sûr que cela fasse vraiment gagner du temps, d'autant plus que l'appareil est tout de même vendu 400 dollars (350 euros).

Le robot Giddel se fixe sur les toilettes et les nettoie en moins de cinq minutes. © Altan Robotics

L’armoire qui plie le linge

Présentée pour la première en 2017, l'armoire à linge Foldimate est sortie avec une nouvelle version au dernier salon CES de Las Vegas et devrait être commercialisée fin 2019. Il suffit de positionner le linge à l'horizontale en haut de la machine pour qu'il soit « avalé » et plié par un système de bras. Vous pouvez alors le récupérer dans un tiroir bien plié et parfumé. L'appareil présente toutefois quelques limites : il sera incapable de plier des draps, de gérer les sous-vêtements ou les habits pour bébés. Bref, un peu encombrant et cher pour un gain de temps très relatif.
 

Le frigo mobile

Il est encore à l'état de prototype, mais le réfrigérateur KU de Panasonic, présenté en 2017 au salon IFA de Berlin, devrait ravir les fans de foot qui tremblent à l'idée de rater un but pendant qu'ils cherchent une bière à la cuisine. Muni de roulettes et de capteurs, il suffit de l'appeler pour qu'il accoure en évitant soigneusement les obstacles. Une commercialisation est envisagée d'ici cinq ans. En attendant, il faudra encore faire l'effort de se lever du canapé.
 

Le robot qui range tout dans la maison

Vos enfants en ont rêvé, cette startup japonaise l'a fait : Preferred Networks a inventé un robot capable d'identifier et de ranger toutes les affaires qui traînent par terre. Une caméra scanne la pièce et le robot reconnaît les vêtements, chaussons, jouets et autres objets en utilisant des caméras et les instructions enregistrées dans sa base de données. Il les ramassent alors à l'aide d'une pince ou d'un système d'aspiration pour les remettre au bon endroit. Toujours en développement, un prototype a été dévoilé au salon CEATEC 2018.
 

Le robot laveur de vitres

Quand on habite au 5e étage et que l'on possède de grandes baies vitrées, il faut bien avouer que laver ses fenêtres peut vite tourner au casse-tête. Le spécialiste du nettoyage Ecovacs Robotics a dévoilé en octobre dernier le premier robot laveur de vitres sans fil, équipé d'une batterie d'une durée de 50 minutes. Le Winbot X s'accroche à la fenêtre via un système de succion et dispose d'une ventouse de sécurité. L'appareil vendu 450 dollars (350 euros) ne sera véritablement intéressant que si vous disposez d'une surface vitrée importante.
 

Le four autonettoyant

La plupart des fours se contentent d'un système de catalyse ou pyrolyse, qui chauffe pour éliminer les graisses brûlées. Le « Chef Gourmet » de la marque Grundig possède lui une fonction autonettoyante unique qui comprend un jet d'eau interne et un distributeur spécial de détergent. Ce ne sont pas ses seules qualités : le Chef Gourmet reconnaît les plats grâce à une caméra pour adapter les temps de cuisson, il déshydrate les aliments, et cuit à la vapeur.
 

Le four « Chef Gourmet » de Grundig se nettoie tout seul grâce à des jets d'eau. © C.D/Gifs.com/Grundig, YouTube

La machine « Nespresso » du repassage

Ce curieux radiateur géant est en réalité une armoire à repasser le linge. Inventée par la startup Effie, elle se présente comme une penderie chauffante : les chemises, robes et pantalons sont placés sur des cintres sur mesure puis chauffés, humidifiés et pressés pour éliminer les plis et les mauvaises odeurs. L'appareil prend en charge 12 vêtements à la fois et fonctionne avec des capsules de recharge. Comptez tout de même 900 dollars pour cette armoire magique qui devrait être disponible fin 2019.
 

L'armoire Effie sèche et repasse 12 chemises en trois minutes. © Effie

L’aspirateur robot qui se vide toute seul

De plus en plus intelligents, les aspirateurs robots s'installent peu à peu dans les foyers. Les appareils ne se contentent plus d'arpenter bêtement le sol mais établissent un véritable plan de bataille pour optimiser leur parcours. Le dernier modèle d'iRobot, le Roomba i7+ est lui capable de retourner à sa station de base vider son contenu lorsqu'il est plein. Il repère aussi l'emplacement des meubles en fonction de la luminosité pour mémoriser un plan détaillé et aspirer plus efficacement le sol. Des performances qui ont un prix : 1.099 dollars (965 euros, pas encore disponible en France).
 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi