Titulaire d'un doctorat en biochimiebiochimie, Isaac Asimov était avant tout un scientifique de formation. Issu d'une famille russe ayant émigré en Amérique en 1923, il a obtenu la nationalité américaine à l'âge de 8 ans. Fils de libraire, il a vite appris la langue anglaise à force de lecture et dès l'âge de 11 ans il écrivait ses premières nouvelles.

Homme de science et de fictions

Il publie sa première nouvelle Au large de Vesta en 1939 alors qu'il obtient sa licence de biochimie. Onze autres nouvelles ont suivi, et à l'aubeaube de la Seconde Guerre Mondiale, il était déjà un auteur de science-fiction reconnu.

Homme brillant et prolifique, il s'est pleinement consacré à l'écriture à partir de 1958 suite à son licenciement. Ses valeurs humanistes et son goût pour la science-fiction l'ont rapproché de Gene Roddenberry, le bien connu créateur de Star Trek, dont il fut un grand ami.

Image du site Futura Sciences
Photographie d'Isaac Asimov datant d'avant 1959. © Wikimedia Commons, DP

Asimov et les trois lois de la robotique

Isaac Asimov est particulièrement connu pour son Cycle des Robots et ses fameuses trois lois de la robotique qui ont servi de base à nombre d'œuvres littéraires ou filmiques traitant de ce thème, ces trois lois étant :

  • « Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger. »
  • « Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi. »
  • « Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi. »

Il est mort le 6 avril 1992 des suites d'une insuffisance cardiaqueinsuffisance cardiaque et rénale due au VIHVIH. Isaac Asimov aurait été contaminé par une transfusiontransfusion sanguine infectée en 1983. L'affaire n'a pas été rendue publique avant 2002 par peur de préjugés à l'encontre de la famille Asimov.

Un auteur prolifique

Auteur de plusieurs dizaines de nouvelles et d'ouvrages divers, il a notamment écrit :

  • Fondation (1951)
  • Fondation et Empire (1952)
  • Seconde Fondation (1953)
  • Fondation Foudroyée (1982)
  • Terre et Fondation (1986)
  • Moi, Asimov (1979)
  • L'Homme bicentenaire (1976)
  • Flûte, flûte et flûtes (1977)
  • Les cavernes d'acieracier (1954)
  • Face aux feux du soleilsoleil (1957)
  • Le voyage fantastique (1966)
  • Les RobotsRobots (1950)
  • Un défilé de robots (1964)
  • Tyrann (1951)
  • Le Robot qui rêvait (1986)
  • Les Robots et l'Empire (1985)