Sous son calme apparent, Trantor gronde. S’il veut la sauver, Seldon devra devenir l’homme politique qu’il n’a jamais été. © Grandfailure, Fotolia

Sciences

L'Aube de Fondation

Forward the Foundation
Isaac Asimov
LivreClassé sous :science-fiction , Asimov , Isaac asimov

Dans L'Aube de Fondation d'Isaac Asimov, les années ont passé et Hari Seldon mène une vie enfin stable, protégé par le Premier ministre Eto Demerzel et l'Empereur lui-même. L'Empire par contre est en déclin : les Joranumites envisagent de s'emparer du pouvoir, l'Empereur est assassiné et une junte militaire opère un coup d'état. Pour défendre le projet de toute sa vie, Hari Seldon met en place les germes d'un nouvel Empire galactique.

Résumé du livre

Isaac Asimov - L'Aube de Fondation

Depuis les évènements de Prélude à Fondation, les années ont passé. Hari Seldon travaille toujours sur l'instauration des bases mathématiques de la psychohistoire. Il est aidé de Yugo Amaryl, un brillant mathématicien que Seldon avait rencontré à Dahl lors de sa fuite. Désormais installé à l'université de Streeling au cœur même de Trantor, protégé par le Premier ministre Eto Demerzel et l'Empereur lui-même, Hari a tous les fonds dont il a besoin. De plus, son mariage avec l'historienne Dors Venabili est des plus heureux, et leur fils adoptif Raych est devenu un fringuant jeune homme. La vie est des plus radieuse.

Mais si la vie de Seldon est enfin stable, l'Empire est par contre toujours sur le déclin. Une faction séparatiste, les Joranumites, réclame la tête du Premier ministre Eto Demerzel qu'elle accuse d'être un despote. Leur leader, Jo-Jo Juranum a pour credo de renverser l'ordre établi afin de remettre en question le fonctionnement de tout Trantor. Redonner le pouvoir au peuple, abolir les déséquilibres sociaux afin que chaque peuple Trantorien soit égal à son voisin. En prenant la place de Demerzel en tant que Premier ministre, Joranum se targue de porter le volonté du peuple, de l'incarner en un chef éclairé qui saura remettre l'Empire sur le droit chemin. Manipulateur, vicieux, Joranum sait manier le cœur du peuple avec une propagande qui la touche au cœur. 

Le Premier ministre sait que s'attaquer à Jo-Jo Joranum reviendrait à se mettre immédiatement à dos le peuple entier et se trouve dans une impasse. Il n'a d'autre choix que de demander à Hari Seldon et à sa psychohistoire d'intervenir afin de préserver un semblant de stabilité au sein de Trantor. Redevable au Premier ministre qui l'a pris sous son aile depuis tant d'années, Seldon sait pertinemment qu'un individu aussi dangereux que Joranum au pouvoir reviendrait à livrer l'Empire au chaos. À l'aide de son fils Raych, Seldon va donc s'employer à reprendre en main le destin de la planète Trantor. 

Mais une fois lancé dans cet engrenage d'intrigues politiques, il est bien difficile d'en sortir ! Seldon se retrouve vite de plus en plus impliqué de façon directe dans la vie gouvernementale de Trantor, jusqu'à devenir une figure médiatique majeure. Et si ses recherches psychohistoriques connaissent un véritable âge d'or en terme de soutien et de financements, Seldon commence à être connu de tous comme Seldon « le Corbeau », un oiseau de mauvais augure qui prédit la chute de l'Empire, ce qui ne lui attire pas que des amis au sein du gouvernement.

De coups d'états en tentatives d'assassinat, Seldon devra se battre contre vents et marées pour défendre le projet de toute sa vie : mettre au point une psychohistoire capable de prévoir et d'amortir les effets que provoquera l'effondrement de l'Empire Galactique. Mais déjà un semblant de solution semble miroiter au fond de sa conscience. Le nom qu'il donne à cette invraisemblable idée : Fondation.

Mythologie

  • Hari Seldon : Mathématicien de génie qui fut connu pour avoir créé la psychohistoire, science mathématique capable de prédire l'avenir, et pour avoir mis en place les germes d'un nouvel Empire Galactique : la Fondation.
  • Eto Demerzel : Premier ministre de l'Emprereur Cléon IV, Demerzel est le véritable maître de la planète Trantor et de l'Empire Galactique. Homme discret, intelligent, et respectant profondément les valeurs humaines, il est le protecteur de Hari Seldon. Personnage aux multiples facettes, Demerzel aime arpenter Trantor en secret sous le pseudonyme de Chetter Hummin, mais Seldon le connaît aussi sous le nom de Daneel.
  • Psychohistoire : méthode mathématique et statistique utilisée par Hari Seldon pour prévoir l'avenir sur les mille prochaines années, repose sur la théorie des grands nombres. En effet sa méthode ne se repose que sur les grands mouvements sociaux et économiques qu'il arrive à prédire en étudiant leurs courants présents et en tablant sur leurs conséquences à venir. Le point faible de cette méthode repose dans le fait qu'elle ne s'attarde pas sur les individus en particulier. 
  • Premier Radiant : Ce petit cube noir contient les équations qui permettent l'élaboration de la psychohistoire. Fonctionnant comme un projecteur holographique, le Premier Radiant affiche les multitudes de données mathématiques comme autant de frises dansant sur les murs où elles sont projetées. En se servant d'un électrophiltre, le psychohistorien peut sélectionner une partie précise d'une équation pour l'agrandir, l'analyser, la modifier directement sur la projection. C'est une manière intuitive et organique d'appréhender un système rhizomatique aussi complexe que ce type de mathématiques. Le Premier Radiant était déjà mentionné dans Seconde Fondation.

Analyse

Le déclin d'une civilisation

L'aube de Fondation est une chronique qui raconte les cinquante dernières années de vie de Hari Seldon, ses efforts pour créer la psychohistoire et enfin faire naître la Fondation. On assiste avec lui au déclin social et culturel de la vie sur Trantor. Les agressions dans les rues se font de plus en plus courantes, la police se fait de plus en plus laxiste, et les lieux de savoirs se trouvent de plus en plus en danger. Les bibliothèques se ferment au public faute de fonds, les universités sont sujettes à des émeutes, jusqu'à la prise de pouvoir sur Trantor d'une junte militaire.

Cette œuvre envoie une mise en garde sur les effets néfastes d'une société de la désinformation. Fermer le savoir et le réserver à une élite, favoriser d'importants écarts sociaux qui ont pour conséquence une augmentation de la misère et des délits, pour enfin manipuler à son avantage cette misère. C'était ces méthodes qu'employait l'Empire et dont Joranum et ses militants ont su tirer profit, avec les conséquences dramatiques qui se répercutèrent bien après eux sur la société : manipuler la misère humaine pour se faire porter par elle jusqu'au pouvoir.

Mais si le point de vue est pessimiste, le message d'Asimov par le biais de Seldon reste dans la tonalité de l'espoir. En plantant les graines de la Fondation, Seldon nous rappelle qu'une société saine est une société qui cultive et protège son savoir et sa culture.

Une analyse de

Illustrateur, rédacteur