Bientôt les Robots deviennent indispensables. Régulant l'économie, les flux de circulation, les infrastructures, ils font partie intégrante de nos vies. © sdecoret, Fotolia

Sciences

Le Cycle des Robots, Tome 1 : Les Robots

I, Robots
Isaac Asimov
LivreClassé sous :science-fiction , Isaac asimov , robotique

Les Robots, d'Isaac Asimov, est le premier tome du Cycle des Robots, qui rassemble plusieurs romans. D'ailleurs, Les Robots est aussi un recueil de neuf nouvelles, précédemment publiées dans deux magazines scientifiques dans les années 1940. C'est dans ce livre qu'apparaissent pour la première fois les Trois lois de la robotique. Deux autres cycles suivront ce premier, nourrissant l'œuvre monumentale de l'écrivain et homme de science. 

Résumé du livre

Isaac Asimov - Le Cycle des Robots, Tome 1 : Les Robots

En 2057, le monde connaît un âge d'or. La clé de cette évolution réside dans la création des robots. Les travaux pénibles, dangereux ou trop complexes comme l'excavation ou la manipulation de matières dangereuses, sont confiés à des robots créés spécifiquement pour ces tâches. La civilisation humaine a commencé son expansion à travers les étoiles et la société dans sa globalité a trouvé un équilibre économique et politique sans précédent grâce à des machines pensantes ayant équilibré les flux monétaires et trouvé de nouveaux moyens de propulsions hyper-spatiaux.

Susan Calvin est robopsychologue à l'U.S. Robots, la première fabrique mondiale de machines robotisées. Spécialisée dans l'étude de la psyché de ces automates, elle est une sommité dans ce domaine et a assisté à l'évolution fulgurante au cours des 50 dernières années de la robotique et son impact dans la société actuelle.

Interviewée par un jeune journaliste, elle revient sur les événements marquants qui ont jalonné les percées dans l'innovation robotique. Elle évoque donc l'apparition des premiers robots-nurses pour enfants en bas âges, ou encore les rocambolesques aventures de Powell et Donovan. Ces deux compères, testeurs pour l'U.S. Robots, partent sur l'infernale planète Mercure pour éprouver de nouveaux modèles de robots-mineurs, tentent sur une station spatiale de désamorcer un culte érigé par un régulateur détraqué, ou encore passent à postérité en testant malgré eux le premier bond hyper-spatial piloté par une incroyable machine à penser robotique. En passant par Nestor, le robot aux illusions de grandeur, ou encore Herbie, l'incroyable robot-télépathe, Susan Calvin passe en revue les moments les plus incroyables de sa carrière de robopsychologue, et parle de l'impact des Trois lois de la robotique dans l'évolution technologie et sociétale de la Terre.

Elle évoque aussi les détracteurs de l'apparition des robots. Opposants qui, effrayés par le potentiel destructeur mais aussi révolutionnaire des robots dans la société, n'ont de cesse de mettre des bâtons législatifs et sociaux dans les roues de l'intégration de ces machines à travers le monde. Se transformant parfois en véritable chasse aux sorcières, leurs actions mues par une crainte naturelle bien qu'infondée grâce aux lois de la robotique, les pousseront dans une paranoïa qui les amènera parfois à accuser certaines personnes d'êtres des robots, tentant de s'infiltrer en secret dans les hautes sphères de la société pour la contrôler à leur inhumain profit.

Mythologie

Les Trois Lois de la robotique sont des dogmes profondément ancrés dans la programmation de chaque robot. Ces trois lois sont autant de chaînes retenant le robot de se retourner contre son créateur. Elles se présentent ainsi :

  • Première loi : un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, en restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.
  • Seconde Loi : un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres entrent en contradiction avec la première loi.
  • Troisième loi : un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'entre pas en contradiction avec la première ou la deuxième loi.
D'abord peu perfectionnés, les robots comme Robbie sont des nurses. Ils gardent les enfants et font monter le capital sympathie des machines dans la société. © grandfailure, Fotolia

Analyse

Les premiers pas de la robotique

Ce premier tome du Cycle des Robots est en fait un recueil de nouvelles dont le fil connecteur est l'interview de Susan Calvin par un reporter. Il consiste pour l'auteur d'une mise à l'épreuve des Lois de la robotique qu'il a formulées pour ses machines. Chaque histoire est la formulation de scénarios où une des lois pourrait entrer en contradiction avec une autre, et des conflits internes engendrés dans la psyché des robots par ce type de paradoxe. Ou encore, que se passerait-il si l'une des Lois était formulée différemment ? 

En parallèle de cet exercice d'expérimentation autour de ses lois, Asimov nous montre comment la société intégrerait peu à peu la présence de robots dans son mode de vie, jusqu'à s'en trouver complètement dépendante.

Mais, dans toute utopie, il est à considérer ses éventuels opposants. Et à leur peur de voir des robots se faire passer pour des humains ou de les remplacer, Asimov développe un argument intéressant par le biais d'un de ses personnages : les Trois lois de la robotique ne sont-elles pas étrangement similaires à celles auxquelles se soumet toute personne fondamentalement bonne ? Ne devrait-on pas alors prendre exemple sur ces fabuleux robots ?

Une analyse de

Illustrateur, rédacteur