Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quelles sont les différences entre bactéries et virus ? Ce sont des microbes. Ils sont tout petits et on les confond assez facilement. Pourtant, bactéries et virus sont deux choses bien différentes. Et pour lutter efficacement contre ceux qui provoquent des maladies, mieux vaut les identifier clairement.

Le VIH ou virusvirus de l'immunodéficienceimmunodéficience humaine est l'agent responsable du SidaSida.

Caractéristiques du VIH

Le VIH est un virus de la famille des Retroviridae et du genre Lentivirus. Il existe deux types de VIH : le VIH-1VIH-1 et le VIH-2VIH-2 qui n'ont que des homologieshomologies de séquences partielles. Le VIH-2 est plus proche du SIV, le virus du Sida des singes que ne l'est le VIH-1. La majorité des personnes séropositivesséropositives portent le type VIH-1.

La particule virale de 150 nanomètresnanomètres de diamètre contient deux copies de son génomegénome à ARNARN, de 9.200 nucléotidesnucléotides de long, codant pour 19 protéinesprotéines. La particule virale est elle-même entourée d'une membrane lipidique provenant de la cellule hôtehôte. Des protéines virales sont insérées dans la membrane, à l'image de gp120 qui sert de protéine d'ancrage sur la cellule hôte.

VIH et Sida

La transmission du virus du Sida se fait par contacts sexuels, transfusiontransfusion sanguine, injections (seringues), dans le cas mère-enfant, à travers le placentaplacenta et lors de l'allaitement. Les particules virales présentes dans ces fluides corporels reconnaissent des récepteurs spécifiques (les protéines CD4) et des corécepteurs en surface des cellules à infecter (des lymphocyteslymphocytes, des macrophagesmacrophages, des cellules dendritiques ou microgliales).

Le virus du Sida (en vert) peut infecter les cellules du système immunitaire grâce à leur récepteur CD4. © DR
Le virus du Sida (en vert) peut infecter les cellules du système immunitaire grâce à leur récepteur CD4. © DR

Le virus du Sida, comme tous les rétrovirusrétrovirus, possède une capacité à rétrotranscrire l'intégralité de son génome ARN simple-brin en ADNADN double-brin qui peut alors s'intégrer au génome de la cellule hôte.

L'infection par le VIH mène à une diminution du niveau de lymphocytes T4lymphocytes T4 par le biais de trois mécanismes. Le virus tue la cellule infectée, il augmente le taux d'apoptoseapoptose cellulaire et les lymphocytes CD8 reconnaissent et tuent les cellules infectées.

Pour tout savoir sur le VIH et le Sida, consultez notre page dédiée.