Maison

Culture du romarin, cette plante de Provence

Dossier - Les incontournables plantes aromatiques
DossierClassé sous :Jardinage , plante aromatique , herbe aromatique

-

Vous n’aurez jamais trop de plantes aromatiques dans votre jardin ou sur votre balcon. Robustes, elles sont capables de se glisser partout, les bordures restant leur emplacement de prédilection. Découvrez dans ce dossier leurs propriétés culinaires, leurs bienfaits sur notre santé ainsi que de précieux conseils de jardinage.

  
DossiersLes incontournables plantes aromatiques
 

Le romarin (Rosmarinus officinalis) est un arbrisseau de 1,50 m de hauteur, de la famille des Lamiacées, qui pousse à l'état sauvage sur le pourtour méditerranéen, en particulier dans les garrigues arides et rocailleuses. Ses tiges sont très ramifiées et rameuses. Ses feuilles persistantes, linéaires, de couleur gris argenté à la face supérieure et verte de l'autre, sentent bon. Sa floraison commence dès le mois de janvier et se poursuit jusqu'en avril-mai. La couleur de ses fleurs, qui se présentent en grappes assez semblables à des épis, varie du bleu pâle au violet.

Le romarin est une plante aromatique de Provence. © Brian Yarvin, Shutterstock

Histoire du romarin

Le romarin est originaire du bassin méditerranéen.

Cuisine : propriétés culinaires

Les feuilles et les jeunes pousses du romarin sont employées en cuisine comme condiment.

Bienfaits sur la santé (infusions…)

Les feuilles et les jeunes pousses du romarin sont employées en médecine en infusion, comme stimulant de la digestion.Le romarin soulage les maux de tête, améliore la mémoire et la concentration et combat les effets du stress et de la fatigue.

Bouquets de romarin. © H. Zell, CC by-nc 3.0

Culture du romarin : exigences

L'exposition à donner à cette plante joue un grand rôle dans son endurance aux températures hivernales. Placez votre plantation plein sud, en la protégeant le plus possible du vent, dans un sol filtrant ne comportant pas d'humidité stagnante. Si vous disposez d'un mur brûlant en été, voire d'une véranda très chaude, choisissez ce type de plante increvable car elle ne grillera pas ! Offrez-lui un sol siliceux, même très sec, ou calcaire, voire mêmepierreux. Ce végétal accepte aussi de vivre en pot ou en bac.

Semis et travaux d’entretien

Semez le romarin d'avril à juin et repiquez vos jeunes pieds en septembre ou en mars. Le mieux consistera à planter des sujets du commerce, déjà bien développés. La multiplication de cette plante s'effectue par éclats de touffes, au printemps ou en automne. L'entretien de votreculture consistera à maintenir le sol propre.

Romarin en fleurs. © H. Zell,CC by-nc 3.0

Récolte et conservation

Cueillez quelques feuilles lorsque vous en aurez besoin. Le romarin ne perdant jamais son feuillage, vous n'aurez jamais besoin de faire des réserves pour l'hiver, ce qui constitue un avantage supplémentaire.

Astuce culturale

Coupez les rameaux morts en fin d'hiver, en prenant la précaution de conserver toujours quelques branches maîtresses. Essayez de bouturer quelques tronçons de rameaux d'une dizaine de cm de longueur, en conservant au moins un bourgeon.