Les aiguilles des sapins sont qualifiées de « feuilles persistantes ». © Jorbasa Fotografie, Flickr, CC by-nd 2.0

Planète

Feuille persistante

DéfinitionClassé sous :botanique , feuille persistante , feuilles

Les arbres à feuilles persistantes, comme l'expression l'indique clairement, sont des végétaux qui ne perdent pas leur feuillage en automne.

En réalité, tous les arbres perdent leurs feuilles pour répondre à un besoin naturel de régénérescence. En fait, les feuilles des arbres sclérophylles (c'est-à-dire les feuilles persistantes) ont une durée de vie qui dépasse l'année. Lorsqu'ils perdent leurs feuilles, ils le font par étapes, ou bien d'un seul coup mais seulement une fois que les nouvelles feuilles ont poussé. Nous avons ainsi l'impression que les feuilles de ces arbres ne tombent jamais.

Les aiguilles, les plus connues des feuilles persistantes

La persistance du feuillage est due à une adaptation des arbres à leur environnement. Ainsi, la plupart des conifères (famille des gymnospermes), pour lutter contre le froid et surmonter la diminution de la luminosité, ont modifié leur structure foliaire. Les feuilles des résineux se présentent ainsi sous la forme d'aiguilles ou d'écailles.

Feuilles persistantes et feuilles caduques

Le mélèze est un contre-exemple puisque ses aiguilles jaunissent puis tombent à l'automne. Il est qualifié de « résineux à feuillage caduc ».

Les feuilles persistantes sont généralement plus épaisses et plus coriaces que les feuilles caduques. Elles sont parfois lustrées ou cirées. Puisqu'elles ne se renouvellent que partiellement chaque année, les arbustes qui les portent, plantés en haies, peuvent servir de coupe-vue ou même de coupe-vent.

Cela vous intéressera aussi