Maison

Jardin : la sarriette, un condiment aphrodisiaque

Dossier - Les incontournables plantes aromatiques
DossierClassé sous :Jardinage , plante aromatique , herbe aromatique

-

Vous n’aurez jamais trop de plantes aromatiques dans votre jardin ou sur votre balcon. Robustes, elles sont capables de se glisser partout, les bordures restant leur emplacement de prédilection. Découvrez dans ce dossier leurs propriétés culinaires, leurs bienfaits sur notre santé ainsi que de précieux conseils de jardinage.

  
DossiersLes incontournables plantes aromatiques
 

La sarriette (Satureja hortensis), parfois appelée pèbre d'ase, ce qui signifie en provençal « poivre d'âne », est une plante vivace de la famille des Lamiacées, que l'on trouve sur les bords des chemins méditerranéens. Ce végétal, d'une hauteur de 30 à 40 cm, est buissonnant et à tiges ramifiées. Ses feuilles persistantes sont odorantes, longues, étroites, coriaces, luisantes, de couleur vert foncé et peuvent atteindre une hauteur de 10 à 45 cm. Ses fleurs sont d'une couleur mauve pâle, blanche ou rosée.

La sarriette est un condiment aphrodisiaque. © Dani Vincek, Shutterstock

Histoire de la sarriette

Jadis la sarriette était considérée comme une plante magique et aphrodisiaque.

Cuisine : propriétés culinaires

Les feuilles de cette plante sont utilisées comme condiment depuis l'Antiquité, à la fois pour relever les grillades, les sauces et les légumes et comme aide à la digestion pour éviter les ballonnements et les gaz.

Bienfaits sur la santé

Les feuilles et les sommités fleuries de la sarriette sont digestives, stimulantes, antiseptiques et antiputrides. Elles seraient aussi vermifuges. Son huile essentielle est bactéricide.

Sarriette en fleurs. © Kareji, CC by-nc 3.0

Culture de la sarriette : exigences

Pour bien se développer, cette espèce a besoin d'une terre légère, bien exposée et saine. Elle redoute les sols à humidité stagnante.

Semis et travaux d’entretien

Effectuez un semis fin mars-avril ou en septembre, en lignes distantes de 40 cm. Éclaircissez à 20 cm. La multiplication de la sarriette peut aussi avoir lieu par division des touffes au printemps. Si vous habitez une région réputée pour ses hivers rudes, mieux vaudra protéger sespieds avec de la paille, le moment venu.

Buisson de sarriette. © Kareji, CC by-nc 3.0

Récolte et conservation

Cueillez les feuilles de la sarriette au fur et à mesure de vos besoins, sans tenter de les garder plus de 2 à 3 jours.

Astuce culturale

Rabattez les tiges, dès l'arrivée de chaque printemps, à 10 cm du sol, ce qui donnera de la vigueur à la plante.