Maison

La verveine citronnelle, ou verveine odorante, une plante originaire du Pérou

Dossier - Les incontournables plantes aromatiques
DossierClassé sous :Jardinage , plante aromatique , herbe aromatique

-

Vous n’aurez jamais trop de plantes aromatiques dans votre jardin ou sur votre balcon. Robustes, elles sont capables de se glisser partout, les bordures restant leur emplacement de prédilection. Découvrez dans ce dossier leurs propriétés culinaires, leurs bienfaits sur notre santé ainsi que de précieux conseils de jardinage.

  
DossiersLes incontournables plantes aromatiques
 

La verveine odorante (Aloysia citrodora), encore appelée « verveine citronnelle » ou « verveine du Pérou », est une plante ligneuse de la famille des Verbenacées. C'est un petit arbuste à tige principale ligneuse, de 1 à 3 m de hauteur et, à feuillage caduc. Ses feuilles lancéolées, terminées en pointe, presque sessiles et à pétiole très court, sont vert pâle et disposées par trois. Elles exhalent une forte odeur de citron quand on les froisse. Les fleurs de la verveine odorante, petites, de couleur blanche ou mauve pâle, sont groupées en épis lâches de 10 cm de longueur.

La verveine citronnelle est délicieuse en infusion. © Julie Clopper, Shutterstock

Histoire de la verveine odorante

La verveine odorante a été ramenée du Pérou, son pays d'origine, par le naturaliste français Joseph Dombey (1742-1795). Ce dernier eut beaucoup de mal à l'implanter en Europe, un seul de ses pieds, ramenés d'une longue expédition, ayant survécu au voyage !

Cuisine : propriétés culinaires

Les feuilles de verveine odorante, fraîches ou séchées, peuvent servir à aromatiser certaines préparations (sauces, marinades, gâteaux et glaces) Son arôme citronné convient particulièrement pour les gâteaux, les entremets et les crèmes.

Bienfaits sur la santé (infusions)

Les infusions de cette plante sont fébrifuges, antispasmodiques, antifongiques et légèrement sédatives. Elle favorise la digestion et le sommeil.

Fleurs de verveine. © Tato Grosso, CC by-nc 3.0

Culture de la verveine : exigences

La verveine odorante apprécie les terres fraîches et fertiles. Il lui faut un sol riche et bien drainé. Mieux vaut la cultiver dans une situation chaude et protégée des vents froids. Avec l'âge, ce végétal devient de plus en plus sensible au gel.

Semis et travaux d’entretien

Semez cette espèce au printemps. À la même époque, vous pouvez également prélever des éclats, munis d'au moins un bourgeon, sur une plante déjà bien développée. En été, arrosez fréquemment votre culture et, en hiver, protégez-la du froid.

Plant de verveine. © H. Zell, CC by-nc 3.0

Récolte et conservation

Cueillez les feuilles de verveine au moment où elles sont bien développées. Faites-les sécher en les plaçant dans un local sec et ombragé.

Astuce culturale

Vers la mi-mars, pincez les tiges de la verveine odorante, pour la faire se ramifier. Si votre région connaît des hivers rudes, cultivez la verveine en pots, à rentrer à l'intérieur dès l'apparition du froid.