Maison

La sauge officinale : culture, propriétés et utilisations

Dossier - Les incontournables plantes aromatiques
DossierClassé sous :Jardinage , plante aromatique , herbe aromatique

-

Vous n’aurez jamais trop de plantes aromatiques dans votre jardin ou sur votre balcon. Robustes, elles sont capables de se glisser partout, les bordures restant leur emplacement de prédilection. Découvrez dans ce dossier leurs propriétés culinaires, leurs bienfaits sur notre santé ainsi que de précieux conseils de jardinage.

  
DossiersLes incontournables plantes aromatiques
 

La sauge officinale (Salvia officinalis) est une plante de la famille des Lamiacées. On l'appelle aussi « herbe sacrée » ou « thé d'Europe ». C'est une espèce très ramifiée, aux tiges de section carrée, mesurant 20 à 30 cm et à la base lignifiée. Ses feuilles pétiolées sont vert pâle, veloutées et oblongues. Ses fleurs, sur des hampes florales érigées, sont regroupées en petits glomérules.

De la sauge officinale. © Altin Osmanaj, Shutterstock

Histoire de la sauge officinale

Le nom de la sauge officinale vient du latin salvare, qui signifie « sauver » ou « guérir ». Les Romains la récoltaient avec un cérémonial spécial, revêtus d'une tunique blanche, les pieds nus et bien lavés.

Fleurs de sauge. © Duk, CC by-nc 3.0

Cuisine : propriétés culinaires

Selon un dicton, « qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin ». Ses feuilles sont employées comme aromates en cuisine, tout particulièrement dans les marinades et dans l'assaisonnement du gibier.

Bienfaits sur la santé (tisane…)

Cette herbe aromatique est antiseptique, stimulante, tonique et stomachique. En décoction, ses propriétés sont résolutives, vulnéraires, antiseptiques et cicatrisantes.En tisane ou en aromate elle facilite la digestion.

Fromage à la sauge. © Jon Sullivan, DP

Culture de la sauge officinale : exigences

La sauge officinale apprécie les terres riches, mais aussi les plus arides.

Semis et travaux d’entretien

La multiplication de cette espèce se pratique par semis au printemps, ou mieux par division des touffes ou par marcottage, en automne. En automne, il faut supprimer les rameaux trop envahissants ou qui vous semblent fatigués. Vous renouvellerez votre plantation tous les 4 à 5 ans,en choisissant alors un nouvel emplacement.

Salvia officinalis. © Tobias R., CC by-nc 3.0

Récolte et conservation

Pratiquez la récolte des feuilles de préférence avant la floraison. Faites sécher les feuilles cueillies en petites couches, bien à plant et à l'abri de la lumière. Le parfum de cet aromate, en tout cas, est plus prononcé une fois les feuilles séchées.

Astuce culturale

Vous pouvez cultiver cette espèce dans un pot de terre cuite de 18 à 20 cm de diamètre et garni de deux tiers de terreau et d'un tiers de sable.