L’Espagne fournit principalement la sauge espagnole (Salvia off. ssp. lavandulifolia), dont l’huile essentielle a une forte senteur d’eucalyptus. © Jiri Hera, Fotolia

Santé

L'huile essentielle de sauge : quelles sont ses vertus ?

Question/RéponseClassé sous :huiles essentielles , huile essentielle de sauge , sauge officinale

La sauge officinale produit une huile essentielle dont la composition peut fortement variée durant le cycle végétatif. Généralement la sauge est récoltée l'été aux heures les plus chaudes de la journée afin que la concentration en huile essentielle soit optimale. On y retrouve des terpènes, des alcools, des terpénols dont le viridifloral ainsi que de la cétone (thuyone en particulier).

L'huile essentielle de sauge provient de la distillation des sommités fleuries. Mais attention, en raison de sa forte teneur en thuyone, son emploi est interdit chez la femme enceinte et chez les jeunes enfants. L'excès de thuyone est toxique pour les tissus nerveux.

Les vertus de l'huile essentielle de sauge sur la santé

L'huile essentielle de sauge officinale, riche en thuyone, peut jouer sur l'activité ostrogénique. Elle est antiseptique et digestive. Son action antimicrobienne permet de réduire les sécrétions bronchiques. Elle est très délicate à manier et doit faire l'objet d'une prescription médicale suivie. En revanche l'huile essentielle de sauge sclarée, elle, est plus facile d'emploi, même s'il faut veiller à respecter scrupuleusement les indications. Elle est principalement employée contre les maux typiquement féminins. Elle peut réguler ou déclencher les règles, lutter contre les règles douloureuses. Elle constitue un tonique pour l'utérus et peut ainsi préparer à l'accouchement.(1)

« Qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin d'un médecin » (dicton provençal). © Cozine, Fotolia

Les atouts bien-être

L'emploi d'huile essentielle de sauge médicinale est particulièrement indiqué au moment de la ménopause car elle permet de lutter contre les bouffées de chaleur. Elle peut également être utile contre la sécheresse vaginale et l'inappétence sexuelle, elle donne un petit coup de fouet à la libido mais doit toujours être employée sur conseil médical. Voici une recette d'huile de massage pour lutter contre les bouffées de chaleur si désagréables. Dans une cuillère à café d'huile végétale de calophylle, ajoutez une goutte d'huile essentielle de cyprès de Provence, une goutte d'huile essentielle d'hélichryse italienne, une autre de lentisque pistachier et enfin une goutte d'huile essentielle de sauge sclarée. Massez le plexus solaire et le bas du dos avec cette formule, deux à trois fois par jour pendant 20 jours.

Les coups de pouce beauté de la sauge

La sauge est réputée pour faciliter le déstockage des graisses, elle est lypolytique et anticellulitique. Son action astringente favorise le rééquilibrage des peaux grasses et du cuir chevelu en cas de racines grasses. Quatre gouttes dans un shampooing neutre permettront également de lutter contre les pellicules. En cosmétologie, tournez-vous davantage vers l'huile essentielle de sauge sclarée, plus facile à utiliser que la sauge officinale.

Sources : Les effets thérapeutiques ainsi que les dosages indiqués (1) sont issus des ouvrages suivants : Ma bible des huiles essentiellesLes huiles essentielles chémotypées et L'Encyclopédie des plantes médicinales.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.

Bibliographie :

  • Guide des plantes qui soignent, édition Vidal, 2010.
  • L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017.
  • Les plantes médicinales, Institut européen des substances végétales, mars 2015. 
  • Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, éditions Leduc.s, 2017.
  • Les huiles essentielles chémotypées, Dominique Baudoux et M.L. Breda, édition JMO.