Santé

Phytothérapie : les effets de l’hysope officinale

Question/RéponseClassé sous :Nutrition , hysope officinale , vertus de l'hysope officinale
L'hysope officinale peut être utilisée pour traiter nombre de symptômes. © L. Shat/Fotolia

Originaire d'Europe méridionale, l'hysope officinale est bien connue des gascons qui en font grand cas en cuisine, notamment dans la préparation de la célèbre garbure. Mais Hysopes officinalis, qui fait partie de la famille des Lamiacées, est également appréciée en phytothérapie où on l'utilise - fleurs et tiges - sous la forme d'infusions ou de gargarismes.

Où trouver l'hysope ?

Elle aime le soleil et les sols calcaires, ce qui explique qu'elle prolifère autant dans le Gers et le Lot-et-Garonne. Si vous la trouvez, cueillez la plante entière et faites-la sécher à 35-40°. Soit en plein soleil, soit dans un four ouvert à basse température.

Vertus de l'hysope officinale

Les vertus de l'hysope viennent de ses constituants : silice, tanins, flavonoïdes et sels minéraux divers. Elle est efficace contre les sueurs profuses, tout comme la sauge, et agit comme un bon dépuratif général. Très douce, elle convient aux personnes âgées et affaiblies. Elle diminue les sécrétions gastriques, soulage les aigreurs d'estomac et facilite la digestion.

Mais on y a également recours contre certains troubles des voies respiratoires. C'est un bon fluidifiant, et ses vertus anti-inflammatoires la font aussi utiliser, en gargarismes, comme adjuvant dans le traitement des angines et de certaines inflammations de la trachée.

Cela vous intéressera aussi