Cela vous intéressera aussi

L'inflammation correspond à une réponse de défense de la part des tissus de l'organisme, suite à une blessure locale provoquée par des agents physiquesphysiques, chimiques ou des germes pathogènespathogènes. L'inflammation est un processus immunitaire généralement bénéfique, puisqu'elle permet d'éliminer un agent pathogène.

Les mécanismes biologiques de l’inflammation

Lors d'une réaction inflammatoire, le flux sanguin augmente au niveau de la zone de lésion. Les vaisseaux sanguins deviennent plus perméables, ce qui permet la migration de cellules du sang vers les tissus. Les premières cellules arrivant sur le site de l'inflammation sont souvent des polynucléairespolynucléaires neutrophiles, puis arrivent des macrophages et ensuite des lymphocyteslymphocytes s'il y a une stimulationstimulation immunitaire.

Les inflammations chroniques

Différentes moléculesmolécules jouent un rôle dans l'inflammation parmi lesquelles l'histaminehistamine, qui augmente la perméabilité des vaisseaux, des facteurs du complément ou des interleukinesinterleukines. Parfois, si elle est mal contrôlée, l'inflammation devient chronique et pathologiquepathologique, comme dans le cas des maladies auto-immunesmaladies auto-immunes.

Les inflammations de l'estomac, du rein, des ganglions...

L'inflammation peut se produire à différents endroits du corps. Citons notamment :

  • l'inflammation du reinrein ;
  • l'inflammation des ganglionsganglions ;
  • l'inflammation des gencives ;
  • l'inflammation du colon ;
  • l'inflammation de l'estomacestomac ;
  • l'inflammation de l'intestin ;
  • l'inflammation musculaire.