La molécule d’histamine dérive de l’histidine. © meletver, Fotolia

Santé

Histamine

DéfinitionClassé sous :médecine , histamine , Allergies

L'histamine est une amine biogène agissant comme un médiateur chimique de la réaction inflammatoire. Elle est formée à partir de l'acide aminé histidine.

L'histamine est libérée par les granules des granulocytes basophiles et par les mastocytes, par exemple en cas de coupure de la peau ou en présence de micro-organismes. L'histamine favorise la vasodilatation des vaisseaux sanguins et leur perméabilité. Ainsi, en cas de lésion, les protéines de coagulation accèdent plus facilement à la zone coupée ce qui facilite la cicatrisation et la guérison.

Histamine et réactions allergiques

Lors du premier contact avec un allergène, il n'y a généralement pas de symptôme : c'est la sensibilisation. Des anticorps IgE dirigés contre l'allergène sont fabriqués. Mais lors d'un second contact, ces anticorps sont rapidement produits en grande quantité par les lymphocytes B. Les anticorps se fixent alors sur des mastocytes, qui libèrent l'histamine. Dans le cas d'une hypersensibilité de type I ou anaphylaxie, le contact avec l'allergène conduit à la libération d'une grande quantité d'histamine en même temps que d'autres molécules, ce qui déclenche la réaction inflammatoire.

L'histamine provoque les symptômes de l'allergie :

  • la formation de mucus, l'écoulement nasal,
  • le gonflement des muqueuses respiratoires, la contraction des muscles des bronchioles, d'où des difficultés à respirer normalement et le risque de crise d'asthme,
  • la dilatation des vaisseaux sanguins, d'où des rougeurs.

Les personnes allergiques doivent prendre des médicaments antihistaminiques afin de contrer ces symptômes. Lors d'un choc anaphylactique, un grand nombre de cellules libèrent de l'histamine dans le corps. La respiration devient difficile, la pression artérielle chute. En raison d'une décharge d'histamine très importante, le sang est anormalement attiré dans certains vaisseaux, d'où un manque dans les autres régions du corps. Le patient risque de décéder. De l'adrénaline peut être injectée pour empêcher ces effets.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

L’urticaire : causes et traitements  Maladie fréquente mais méconnue, l’urticaire touche 15 à 20 % de la population en France. Cette maladie qui n’est généralement pas liée à une allergie, peut être déclenchée par différents facteurs, dont le stress. Le point en vidéo. 

À voir aussi :