Lors d’une réaction allergique, les mastocytes libèrent leurs granules d’histamine. © Kateryna_Kon, Fotolia

Santé

Mastocyte

DéfinitionClassé sous :médecine , mastocyte , histamine

Un mastocyte est une cellule de forme ovale, présente sous un épithélium, au niveau de muqueuses (poumons, intestins), ou dans des tissus conjonctifs proches de vaisseaux sanguins, par exemple au niveau de la peau. Ces cellules détectent des substances étrangères comme des bactéries. Les mastocytes sont à l'origine d'une réaction inflammatoire locale. Le cytoplasme du mastocyte contient des granules dans lesquels se trouvent :

Les granules sont libérés sous l'influence de molécules du complément ou d'anticorps IgE.

Rôle des mastocytes dans les réactions allergiques

Lors d'une réaction à un allergène, des plasmocytes sécrètent de grandes quantités d'anticorps IgE. Ces IgE, combinées à l'allergène, peuvent se fixer sur la membrane des mastocytes, car ces cellules possèdent un récepteur pour les IgE. La fixation des IgE sur les mastocytes provoque leur dégranulation : les mastocytes libèrent le contenu de leurs granules et de grandes quantités d'histamine sont ainsi libérées, ce qui participe à l'inflammation des tissus.

Dans le cas d'un allergène alimentaire, la réaction allergique provoque des symptômes gastro-intestinaux : crampes d'estomac, vomissements, diarrhées... Si l'allergène est aérien, ce seront des symptômes asthmatiques.

Si un nombre très important de mastocytes et de granulocytes basophiles libèrent de l'histamine dans l'organisme, il y a un danger de mort pour l'individu : c'est le choc anaphylactique, qui provoque des difficultés respiratoires, une chute de la pression artérielle et une perte de liquides de la circulation sanguine. Une injection d'adrénaline permet de contrer les effets de l'histamine.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Du venin pour traiter le diabète, l'obésité et les allergies  Dans le sud de la Belgique, une équipe de recherche travaille sur un sujet un peu particulier. En utilisant du venin prélevé sur des animaux sauvages, des scientifiques espèrent développer des traitements contre le diabète, les allergies ou encore l’obésité. La chaîne Euronews nous en dit plus au cours de cet épisode de Futuris.