Dans une maladie auto-immune, le système immunitaire s’attaque aux tissus de l’organisme. © Kateryna_Kon, Fotolia

Santé

Maladies auto-immunes

DéfinitionClassé sous :médecine , maladies , maladies auto-immunes

Une maladie auto-immune est une pathologie due à une action anormale du système immunitaire : les cellules (lymphocytes) ou les substances de défense (anticorps) s'attaquent sans raison à certains organes comme s'il s'agissait de corps étrangers. La réaction immunitaire est dirigée contre des auto-antigènes, des antigènes du Soi. Les anticorps qui réagissent contre ces molécules sont des auto-anticorps. Les cellules qui portent des récepteurs pour les auto-antigènes sont dites autoréactives.

Normalement, au cours du développement du système immunitaire, les cellules T autoréactives sont éliminées dans le thymus ou « anergisées ». Une hypothèse pour expliquer l'auto-immunité est qu'un antigène exogène ait une réactivité croisée avec un auto-antigène, déclenchant une réaction. Les maladies auto-immunes correspondent à une rupture de la tolérance au Soi. D'après l'Inserm, 5 à 8 % de la population est touchée par une maladie auto-immune et 80 % des patients sont des femmes, ce qui suggère un rôle des hormones. L'hérédité et des facteurs environnementaux (virus...) sont associés au risque de maladies auto-immunes.

Exemples de maladies auto-immunes

Parmi les maladies auto-immunes, citons :

  • Le diabète de type 1 ou diabète insulino-dépendant : des anticorps sont dirigés contre les cellules bêta des îlots de Langerhans du pancréas qui produisent l'insuline. Les patients doivent se faire des injections d'insuline pour éviter l'hyperglycémie.
  • La sclérose en plaques : le système immunitaire s'attaque aux cellules fabriquant la gaine de myéline qui entoure les axones des neurones.
  • La polyarthrite rhumatoïde, une maladie inflammatoire qui conduit à la déformation et à la destruction des articulations.
  • La thyroïdite de Hashimoto dans laquelle des anticorps peuvent être dirigés contre la thyroglobuline. Les patients doivent suivre une hormonothérapie pour remplacer les hormones absentes.
  • Le lupus érythémateux disséminé qui touche différents organes du corps : les anticorps ciblent des éléments présents dans le noyau des cellules.
  • Le vitiligo, lié à la destruction de mélanocytes de la peau.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Du venin pour traiter le diabète, l'obésité et les allergies  Dans le sud de la Belgique, une équipe de recherche travaille sur un sujet un peu particulier. En utilisant du venin prélevé sur des animaux sauvages, des scientifiques espèrent développer des traitements contre le diabète, les allergies ou encore l’obésité. La chaîne Euronews nous en dit plus au cours de cet épisode de Futuris.