Il existe de nombreuses catégories d’antiseptiques et désinfectants. © vectortatu, Fotolia

Santé

Quel est le meilleur antiseptique pour la peau ?

Question/RéponseClassé sous :médicaments , antiseptique , désinfecter une plaie

Appliquer un bon antiseptique est le premier réflexe à adopter en cas de coupure ou de lésion. Entre l'alcool, l'eau oxygénée, l'hexamidine et les autres, lequel est le plus efficace et dans quel cas l'utiliser ?

Il convient tout d'abord de différencier antiseptique et désinfectant. Un antiseptique est un traitement s'appliquant sur la peau lésée pour éliminer localement les bio-organismes. Un désinfectant s'applique lui sur la peau saine ou un objet de façon préventive pour prévenir une infection. Les deux produits ont pour effet d'inhiber les croissances ou de tuer les micro-organismes (virus, bactéries ou champignons). ll en existe de nombreuses familles plus ou moins adaptées à chaque usage.

  • L'alcool éthylique : en bouteille ou en compresse, l'alcool est très efficace contre les virus et bactéries : il tue neuf germes sur dix en trente secondes. Contrairement aux idées reçues, l'alcool à 70° est préférable à l'alcool à 90°. Ce dernier provoque un coagulation du sang, ce qui crée une pellicule sous laquelle les germes et bactéries vont pouvoir se développer. L'alcool présente cependant plusieurs inconvénients : il pique, dessèche la peau et il est inflammable. Il est plutôt à utiliser en prévention comme désinfectant. 
  • La chlorhexidine : bien tolérée, elle est active contre les bactéries et les champignons. C'est un bon antiseptique pour une plaie superficielle ou une éraflure. Elle est aussi utilisée en bain de bouche. En revanche, c'est un neurologique : il ne faut jamais l'utiliser pour nettoyer ses oreilles, car elle pourrait atteindre le cerveau en cas de perforation du tympan. La chlorhexidine est souvent associée à l'alcool (exemple : Biseptine) ou à des ammoniums quaternaires (exemple : Mercryl).
  • L'éosine : ce colorant a une action antiseptique quasi nulle et il provoque des tâches difficiles à enlever sur les vêtements. Il est surtout utilisé pour son effet asséchant, notamment pour l'érythème fessier du nourrisson.
  • L'eau oxygénée : le péroxyde d'hydrogène agit un peu sur les bactéries anaérobies et certains virus, mais son action est très lente. Il est au mieux à conseiller avant l'utilisation d'un autre antiseptique pour stopper le saignement.
  • Les ammoniums quaternaires : ces tensioactifs, comme les détergents, tuent ou inhibent les bactéries, mais sont totalement inefficaces sur les spores et virus (ex. : Cetavlon ou Sterlane).
  • L'hexamidine : cet antiseptique est très bien toléré et il est très efficace contre les bactéries, notamment les staphylocoques. En revanche, il est faiblement actif sur les champignons (ex. Hexomédine).
  • Les dérivés de l'iode : ils sont actifs sur un grand nombre de bactéries, virus et champignons mais ne doivent pas être utilisés sur des plaies profondes en raison du risque de passage de l'iode dans le sang. Attention aussi en cas d'allergie à l'iode. Ces antiseptiques sont surtout prescrits avant un acte de petite chirurgie ou en solution moussante comme savon désinfectant (ex. : Bétadine).
  • Les dérivés du mercure : ils empêchent la multiplication des bactéries et de certains champignons. Mais leur efficacité est limitée et ils peuvent être allergisants. Bref, ils sont déconseillés (ex. : Chromaplaie).
  • Les dérivés chlorés : sous forme d'hypochlorite de sodium, ces antiseptiques agissent sur les bactéries, les champignons, et les virus. Ils sont bien tolérés mais se conservent assez peu longtemps après ouverture (ex. : Dakin, Amukine).

Comment bien soigner une plaie

Avant d'appliquer l'antiseptique, la plaie doit être nettoyée à l'eau et au savon, puis soigneusement rincée car certains antiseptiques comme la chlorhexidine ou les ammoniums quaternaires sont inactivés par le savon. Il ne faut jamais mélanger plusieurs antiseptiques, car il existe des phénomènes d'interaction potentiellement toxiques, comme entre les solutions iodées et les dérivés mercuriels. Enfin, il est important de bien respecter la durée d'utilisation après ouverture indiquée sur le produit, sachant que celui-ci peut voir son efficacité diminuer une fois entamé.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Prenez soin de votre peau à petit prix en profitant d'une offre ou d'un code promo L'Oréal  !