Coronavirus : un désinfectant qui protège les surfaces pendant 3 mois

Classé sous :médecine , produit désinfectant , produit antibactérien

Des chercheurs de l'université de Hong Kong affirment avoir mis au point une peinture antivirale et antibactérienne capable de protéger les surfaces durant 90 jours, rapporte l'agence Reuters. Appelée MAP-1, cette peinture peut être pulvérisée en spray sur n'importe quelle surface fréquemment touchée par le public, comme les boutons d'ascenseur, les barres dans les bus ou les poignées de porte. Des endroits qui favorisent la propagation des virus car il est impossible de les désinfecter à chaque fois que quelqu'un les touche. D'où l'intérêt de cette peinture, qui promet une protection efficace pendant trois mois.
 

La peinture contient des millions de nanocaspules de désinfectant, elles-mêmes encapsulées dans un polymère sensible à la chaleur. Lorsqu'on touche un objet recouvert par la peinture, le polymère relâche un peu de désinfectant. Le produit est bien entendu non toxique pour la peau et l'environnement, précise Joseph Kwan, qui a participé au développement de ce spray miracle. Déjà testé avec succès dans les habitations de familles défavorisées, des centres commerciaux et des écoles, le MAP-1 sera disponible dans les magasins de Hong Kong dès le mois prochain. Prix annoncé : 70 dollars le flacon de 50 ml, soit 8,30 euros.

Le produit peut être appliqué sur les surfaces fréquemment touchées et vecteurs de propagation, comme les poignées de porte ou les boutons d’ascenseur. © asiandelight, Adobe Stock