Se laver les mains, un geste indispensable pour éviter les contaminations. © Herby Me, Adobe Stock

Santé

Gel hydroalcoolique ou savon : lequel est le plus efficace pour se laver les mains ?

Question/RéponseClassé sous :hygiène de vie , savon , gel hydroalcoolique

[EN VIDÉO] Kézako : comment le savon nous débarrasse-t-il de la saleté ?  Indispensable au quotidien, le savon a sans doute sauvé de nombreuses vies, notamment avec son utilisation dans le milieu médical. Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent au cours de cet épisode de Kézako d’où proviennent ses capacités de nettoyage. 

Une des règles élémentaires d'hygiène pour éviter la propagation d'une maladie est de se laver fréquemment les mains. Le gel hydroalcoolique est censé tuer les virus et bactéries. Mais en a-t-on réellement besoin ?

Environ 80 % des maladies infectieuses se transmettent par les mains, par contact avec des objets contaminés. C'est pourquoi se laver les mains régulièrement, notamment après avoir voyagé dans les transports en commun ou avant les repas, est indispensable.

Gel hydroalcoolique : de gros inconvénients

Le gel hydroalcoolique présente l'avantage d'être facilement transportable sous forme de petit flacon. Mais selon l'Organisation mondiale de la Santé et l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), l'utilisation de solutions et gels hydroalcooliques est préconisée uniquement en l'absence de point d'eau disponible. Car si l'alcool élimine la plupart des bactéries et virus présents sur la peau, il ne « lave » pas à proprement parler, et ne doit d'ailleurs pas être utilisé sur des mains souillées ou des plaies. De plus, la plupart des gens ne laissent pas le gel sécher correctement, ce qui amoindrit son efficacité. Une étude de 2019 a d'ailleurs montré que le gel hydroalcoolique est moins efficace que le lavage des mains contre la propagation du virus de la grippe. Enfin, l'utilisation excessive de solution hydroalcoolique dessèche la peau, ce qui la fragilise face aux infections.

Les solutions hydroalcooliques demeurent cependant utiles dans les situations où l'on ne dispose pas d'eau, ainsi que dans les hôpitaux et cliniques, où les professionnels ne peuvent pas passer leur temps à se laver les mains entre deux visites de patients.

Se laver les mains à l'eau savonneuse doit durer 20 à 30 secondes au minimum. © New Africa, Adobe Stock

L’eau et le savon : le réflexe le plus simple contre les maladies

Le meilleur réflexe contre les contaminations reste de se laver les mains avec un simple savon et de l'eau. Le lavage des mains doit durer au minimum 20 à 30 secondes. Pensez aux zones entre les doigts et aux ongles. Privilégiez un savon liquide, les savons solides ayant tendance à se transformer en nids à microbes. En revanche, les savons étiquetés antibactériens ne sont pas plus efficaces qu'un savon lambda. Et surtout, séchez vos mains avec un essuie-mains à usage unique, et non un torchon qui a déjà servi à 100 personnes avant !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !