Cela vous intéressera aussi

Il peut être difficile de choisir un produit de toilette intime, face au choix varié : savon, gelgel, crème... Mais l'essentiel est de respecter la flore vaginale, de ne pas l'agresser. Comment se sentir propre et fraîche tout en préservant l'équilibre de cet écosystèmeécosystème si fragile ?

Toilette intime : quelle fréquence ?

Une flore microbienne variée loge dans le vaginvagin, ce sont des germesgermes qui assurent son équilibre biologique, un équilibre fragile. Pour le protéger, il est conseillé de ne pas abuser de la toilette. En effet plus la toilette est fréquente et plus les risques de déséquilibre de la flore vaginale augmentent ! « Je conseille aux femmes de faire une toilette par jour. Pas plus », explique Christian Jamin, gynécologue à Paris. « Le plus délétère, c'est l'excès d'hygiène. Au risque de choquer, moins une femme se lavelave au niveau de ses muqueusesmuqueuses, mieux c'est ». 

Quels produits pour l'hygiène intime ?

Pour choisir un produit d'hygiène intime, bannissez les solutions décapantes ou antiseptiquesantiseptiques. Optez pour des produits au pH neutre, c'est-à-dire ni acideacide, ni basique : un pH7. « Pour l'hygiène intime, il est conseillé de se tourner vers des savons hydrosolubles, qui sont vraiment adaptés à cette zone du corps », explique Christian Jamin. « Et surtout pas d'irrigationsirrigations, ce que l'on appelle aussi des douches vaginalesdouches vaginales. Elles risquent de déséquilibrer la flore et de favoriser les irritations ».

N'utilisez pas de gant de toilette mais votre main en insistant sur les plis entre les lèvres, et en soulevant le capuchon du clitorisclitoris. Pour le corps, préférez la douche aux bains, qui peuvent dessécher la peau. Rinçage et séchage sont deux étapes incontournables. Ne les négligez pas, et procédez de manière soigneuse. Avec une serviette à la fois douce et... propre !