Santé

Grippe aviaire : après l'Égypte, Hong Kong de nouveau touché

ActualitéClassé sous :médecine , grippe aviaire , H5N1

Le virus H5N1 de la grippe aviaire a été retrouvé sur un oiseau mort dans un marché de Hong Kong. En Égypte, un homme de 29 ans et une femme enceinte ont été victimes de l'infection il y a quelques jours. C'est officiel, la grippe aviaire est de retour.

Il a fallu abattre 17.000 poulets à cause d'un seul oiseau contaminé. Il ne faut pas plaisanter avec la grippe aviaire. © Brennon Jones, IRIN

Le virus H5N1 a été détecté hier sur un marché de Hong Kong, sur la carcasse d'une volaille. Les autorités locales ont donc décidé l'abattage de 17.000 poulets présents sur ce marché de gros. Le commerce des volailles vivantes, ainsi que leur importation, ont été interrompus pour 21 jours.

« Pour le moment, aucun cas humain n'a été signalé à Hong Kong », rassure-t-on sur le site du ministère de la Santé de Hong Kong. « Nous ne savons pas si le poulet retrouvé mort a été importé de Chine, où s'il s'agissait d'un poulet (d'origine) locale. »

La souche H5N1 du virus de la grippe aviaire contamine les oiseaux, mais peut également affecter l'Homme. « L'abattage des volailles est recommandé pour réduire le risque de transmission à l'Homme et celui de propagation du virus parmi les animaux », a précisé le représentant du Bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé pour le Pacifique occidental (WPRO) à Manille (Philippines). Après élimination de l'ensemble des volatiles, le marché sera entièrement désinfecté.

Hong-Kong, région chinoise très moderne, avait été le foyer de l'épidémie de grippe aviaire en 2003. © Francisco Diez, Fotopédia, cc by 2.0

Deux Égyptiens succombent de la grippe aviaire

Par ailleurs, en Égypte, un nouveau cas humain a été signalé à l'OMS. Il s'agit d'un homme de 29 ans, hospitalisé le 15 décembre dernier et décédé 4 jours plus tard. Il avait été en contact avec des volailles dans un poulailler. Le 15 décembre également, deux autres cas humains de grippe H5N1 ont été signalés par le ministère de la Santé égyptien. Une femme et sa fille avaient développé les symptômes grippaux. La mère, enceinte de 24 semaines, est décédée. L'état de santé de l'enfant reste stable. L'enquête a montré que toutes deux avaient été en contact avec des volailles mortes. Sur les 156 cas confirmés jusqu'à présent dans le pays, 54 se sont avérés mortels.

À la fin du mois de novembre, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) signalait deux nouveaux cas mortels en Indonésie : une fillette de 5 ans et son frère de 10 ans. Depuis 2003, l'OMS a recensé 181 cas de grippe H5N1 en Indonésie.

À l'échelle mondiale, cela représente 567 cas humains signalés de grippe H5N1. Avec 333 cas mortels, le taux de létalité s'élève à 59 %. Pour en savoir plus, consultez le tableau récapitulatif pays par pays, des cas de grippe aviaire dans le monde.

Cela vous intéressera aussi