Santé

En bref : la grippe aviaire touche de nouveau Hong-Kong

ActualitéClassé sous :médecine , grippe aviaire , grippe H5N1

Un petit garçon de 2 ans se bat contre la grippe aviaire à Hong-Kong. Cela faisait 18 mois qu'aucun cas humain n'avait été détecté dans ce territoire qui reste le foyer de la première épidémie de la maladie en 2003.

Selon le rapport de l'OMS du 5 juin 2012, le virus de la grippe aviaire a contaminé 605 personnes et fait 357 victimes. Avec un taux de mortalité de 59 %, il fait de la grippe H5N1 l'une des maladies les plus dangereuses. © Sanofi Pasteur, Flickr, cc by nc nd 2.0

La grippe aviaire frappe encore Hong-Kong. Un petit garçon de 2 ans est dans un état grave après avoir été contaminé par le virus de la grippe aviaire H5N1. Il aurait contracté la maladie en se rendant sur un marché et en rentrant en contact avec un canard infecté. Si des oiseaux malades avaient été repérés en décembre dernier, aucun cas humain n'avait été répertorié depuis novembre 2010.

Si le sort du malade inquiète les autorités, celles-ci essaient de rassurer la population locale. Le risque de contagion est très faible, le virus ne montrant aucun signe d'infection d'Homme à Homme. Les parents de l'enfant n'ont en effet pas déclaré la grippe.

Les chercheurs craignent en effet que ce virus, qui dans le milieu naturel ne s'attrape qu'au contact d'un oiseau contaminé, mute et devienne transmissible d'un individu à l'autre. Ce cas de figure pourrait découler sur une épidémie mondiale très meurtrière, cette grippe étant mortelle dans 59 % des cas.

Cela vous intéressera aussi