Dossier mis à jour le 13 mars 2006

Il est dit que les oiseaux migrateursmigrateurs sont les principaux vecteurs de propagation du virus de la grippevirus de la grippe aviaire qui a atteint l'Asie centrale. Il est pourtant avéré que ce virus se propage essentiellement au sein des élevages. L'importation de volaille, le marché d'espèces exotiquesexotiques et le trafic d'oiseaux captifs, tant des espècesespèces domestiques que sauvages, constituent le principal danger de propagation de la grippe aviaire quand les contrôles sanitaires ne sont pas stricts.

Dans l'immédiat, la LPOLPO s'inquiète davantage de la contaminationcontamination potentielle des oiseaux en provenance des animaleries et oiselleries (espèces exotiques), des élevages d'animaux domestiques de toutes sortes, dont les élevages de gibier. Ces derniers représentent plus de 10 millions d'oiseaux qui sont relâchés dans la nature chaque année en France (perdrix, faisans, caille et canards de plusieurs espèces).

Des mesures préventives doivent concerner en priorité le trafic et le contrôle sanitaire des oiseaux d'élevage ou en captivité avant de suspecter les oiseaux sauvages, ces derniers risquant peu de contaminer les oiseaux d'élevage et donc l'homme en France. Rappelons que cette souche virulente tue les oiseaux en quelques jours. Dès lors, les individus touchés ne peuvent que difficilement entreprendre une migration de plusieurs milliers de kilomètres, sauf s'ils sont porteurs sains.

<br />&copy; Fao - tous droits de reproduction interdit


© Fao - tous droits de reproduction interdit

Face au risque de grippe aviaire chez les oiseaux migrateurs et dans les élevages domestiques et aux conséquences possibles sur la santé humaine (pandémiepandémie), la LPO a mis en place une cellule de crise. Afin d'informer au mieux le public vous trouverez dans ce dossier quelques réponses aux questions les plus souvent présentes dans nos esprits. Ce questionnaire a été mis en ligne sur le site de la LPO et mis à notre disposition. Il est régulièrement remis à jour, afin d'approcher au plus près de l'actualité, tout en observant une certaine retenue parmi toutes les informations diffusées chaque jour.