Questions / réponses sur les mystères du ciel...

DossierClassé sous :Astronomie , Constellation , astre

La Lune est-elle plus grosse lorsqu'elle est à l'horizon ? De quoi sont faits les anneaux de Saturne ? Sommes-nous seuls dans l'Univers ? Autant de questions que l'on se pose lorsque l'on regarde le ciel et auxquelles on répond dans ce dossier.

  
DossiersQuestions / réponses sur les mystères du ciel...
 

L'observation du ciel, simplement à l'œil nu ou avec des instruments modestes, est source d'interrogations. De nombreuses questions, que tout un chacun peut se poser, sont ainsi abordées lors de rencontres entre astrophysiciens et grand public.

Ombre du Mauna Kea. © Photo Michel Marcelin - Reproduction et utilisation interdites

Peut-on voir l'ombre de la Terre ?

Après le coucher du Soleil, on peut voir monter dans le ciel, vers l'est, comme une barre de couleur rosé. Ce sont, en fait, les hautes couches de l'atmosphère encore atteintes par les rayons du Soleil couchant.

En dessous de cette barre rose, on note une barre gris sombre qui n'est ni plus ni moins que l'ombre de la Terre projetée dans l'atmosphère.

Lorsqu'on se trouve sur un pic montagneux isolé, on peut même voir clairement l'ombre de ce pic se projeter vers l'est dans la direction opposée au Soleil couchant. Puis, au bout de quelques minutes, cette ombre se dilue elle-même dans l'ombre de la Terre qui gagne petit à petit tout le ciel. Ainsi s'installe progressivement la nuit.

L'ombre du Mauna Kea (volcan de 4.200 m sur l'île Hawaï) se profile ici à l'horizon au-dessus des nuages recouvrant l'océan Pacifique. L'image a été prise au coucher du Soleil et l'on voit, à l'est, la bande d'atmosphère encore éclairée en rose par les rayons du Soleil couchant. Au premier plan se trouvent de petits cônes volcaniques sur les pentes du Mauna Kea.

Dans ce dossier, nous allons aborder une sélection de questions qui sont extraites d'un des ouvrages de vulgarisation de Michel Marcelin : « L'Astronomie », édité par Hachette. L'écriture de cet ouvrage a d'ailleurs été davantage dictée par ses rencontres avec le grand public, lors de ses conférences, plutôt que par sa formation même d'astrophysicien.

À lire aussi sur Futura :