Un enfant de 2 ans est mort le 27 avril dernier, portant à sept le nombre de victimes de la grippe aviaire depuis janvier en Indonésie. Le pays asiatique est celui qui a été le plus touché par la maladie depuis son émergence, en 2003.
Cela vous intéressera aussi

Heureusement qu'elle n'est pas contagieuse... La grippe aviaire vient de faire une septième victime depuis le début de l'année 2012 en Indonésie. Elle a frappé un enfant de 2 ans, décédé le 27 avril sur l'île de Sumatra, probablement infecté par l'une des volailles de l'élevage de ses parents. 

Cela porteporte donc à 157 le nombre de morts dans l'archipelarchipel asiatique, qui comptabilise à lui seul 42 % des victimes à l'échelle mondiale, faisant de l'Indonésie le pays le plus touché. De tels chiffres s'expliquent probablement par le non-respect de la règle interdisant les citoyens de vivre à proximité de leurs volailles.

Les chercheurs vivent désormais dans la crainte que le virus de la grippevirus de la grippe aviaire ne mute et ne devienne transmissible d’Homme à Homme, à l'instar de ce que des scientifiques ont réussi en laboratoire chez des furets. Avec un taux de mortalité de 59 % selon les données de l'OMS, l'épidémieépidémie qui en découlerait serait dramatique.