La sécheresse provoque l’apparition de craquelures caractéristiques sur les sols. © Tama66, Pixabay License

Planète

Sécheresse

DéfinitionClassé sous :météorologie , sécheresse , pénurie d’eau

Le terme sécheresse en général se rapporte à un épisode de manque d'eau plus ou moins long mais suffisant pour que les sols, la flore et la faune en soient affectés. Ce phénomène peut être cyclique ou bien exceptionnel et peut toucher une zone localisée comme un sous-continent entier. Et si certaines zones sont plus vulnérables, des épisodes de sècheresse peuvent frapper à presque n'importe quel endroit du globe.

Suivant les régions du monde et leurs ressources en eau, la définition de l'état de sécheresse varie. En France, on considère qu'il y a sécheresse absolue lorsqu'il n'y a pas une goutte de pluie (moins de 0,2 millimètre par jour) pendant 15 jours consécutifs. En Australie en revanche, l'état de sécheresse est décrété lorsqu'une zone reçoit moins de 10 % de précipitations par rapport à la moyenne annuelle.

On distingue trois types de sécheresse suivant les situations :

  • la sécheresse météorologique ou atmosphérique qui est liée à la pénurie de précipitations sur une période donnée ;
  • la sécheresse agricole qui est fonction du taux d'humidité du sol à un mètre de profondeur. Cette sécheresse dépend des précipitations, mais aussi de la nature du sol, des pratiques culturales et du type de plante. Ce type de sécheresse a des effets marquants sur la végétation ;
  • la sécheresse hydrologique qui se produit quand les réserves en eau des sols (aquifères) et les cours d'eau tombent en dessous de la moyenne. Cela peut être dû à une sécheresse météorologique particulièrement longue et intense, mais aussi à une surexploitation des ressources en eau.
Il ne faut pas confondre sécheresse et aridité. L’aridité correspond à une faiblesse des précipitations moyennes associée à une forte évapotranspiration. © GregMontani, Pixabay License

Causes et conséquences de la sécheresse

À l'origine d'une sécheresse, il peut y avoir un manque de précipitations en hiver ou au printemps. C'est en effet à ce moment que les réserves d'eau se remplissent. Une météo « défavorable » peut aussi intervenir lorsque des conditions anticycloniques empêchent les précipitations. Tout comme des températures élevées qui favorisent l'évapotranspiration des plantes ou encore une mauvaise gestion des ressources par les Hommes.

Notez que le réchauffement climatique a pour effet d'étendre les zones prédisposées à la sécheresse et de renforcer l'intensité et la durée des sécheresses dans certaines régions du globe : en Afrique, dans le nord de l'Amérique latine, en Amérique du Nord ou encore dans le sud de l'Eurasie notamment.

Une sécheresse persistante peut ruiner la production agricole d'une région, réduire la production hydroélectrique, entraîner des incendies de prairies ou de forêts, stopper la navigation fluviale, perturber la faune qui ne trouve plus de quoi s'abreuver, provoquer des pénuries d'eau potable et même, dans les cas extrêmes, déclencher un exode ou une crise sanitaire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Sauver la Californie de la sécheresse grâce à l'énergie solaire  Tous les ans durant l’été, la Californie est en proie à la sécheresse. Ces pénuries d’eau handicapent les cultures mais font naître des projets innovants comme WaterFX, destiné à pomper le précieux liquide dans les profondeurs grâce à l’énergie solaire. National Geographic Channel nous en dit plus sur cette entreprise dans un extrait de la série Inventer le futur. Le prochain épisode sera diffusé ce soir, vendredi 26 février 2016, à 21 h 30.