La sécheresse met en péril les récoltes. © USDA, NRCS South Dakota, Flickr

Planète

Plan sécheresse : tout savoir sur les cartes et restrictions d'eau

Question/RéponseClassé sous :Eau , sécheresse en France , restrictions nationales

Quand la canicule s'ajoute au déficit pluviométrique de plusieurs mois, la situation impose des restrictions d'eau. Des arrêtés préfectoraux « plan sécheresse » établis au niveau départemental définissent les niveaux d'alerte. Vigilance, alerte, alerte renforcée ou crise, quelles différences ? Et où consulter les cartes ?

Symbole du soleil et des vacances, l'été perd un peu de sa légèreté quand le mercure grimpe trop. Les températures élevées font souffrir la nature et, par ricochet, peuvent entraîner des conséquences pour la population. Et si la sécheresse s'installe, elle conduit à des arrêtés préfectoraux qui appellent les usagers à respecter les mesures de restriction d'eau.

Une fois les plans sécheresse activés, bien souvent les niveaux d'alerte - pris en fonction de l'état des nappes phréatiques locales ou du débit des cours d'eau - diffèrent à l'intérieur d'un même département. Tous les usagers sont concernés jusqu'au milieu agricole, ce qui met en péril cultures et récoltes. Quelques dérogations peuvent toutefois être mises en place, notamment pour les éleveurs.

Les quatre niveaux d’alerte du « plan sécheresse »

  • Vigilance : économies d'eau demandées. Il s'agit de faire appel au bon sens et au civisme des citoyens pour réduire sa consommation au quotidien.
  • Alerte : réduction des irrigations agricoles, voire interdiction, à certaines heures, d'arroser les jardins, les espaces verts, les parcours de golfs... et de laver sa voiture.
  • Alerte renforcée : aux réductions précédentes, les restrictions d'utilisation de l'eau à des fins agricoles sont élargies et peuvent aller jusqu'à l'interdiction de certains prélèvements directs dans les cours d'eau et les nappes d'accompagnement.
  • Crise : arrêt des prélèvements non-prioritaires y compris à des fins agricoles. Consommation réservée uniquement aux usages prioritaires (santé, sécurité civile, eau potable).
Quatre niveaux d'alerte : vigilance en gris, alerte en jaune, alerte renforcée en orange et crise en rouge. Les cartes sont quotidiennement mises à jour sur le site Propluvia. Ici, la carte du 25 juillet 2019. © Propluvia

Où prendre connaissance des cartes et des restrictions à appliquer ?

Les arrêtés « plan sécheresse » sont établis pour une durée de validité limitée sur une zone déterminée. Ainsi, d'une commune à l'autre d'un même département, il peut y avoir des restrictions différentes. Chaque mairie est tenue d'afficher l'arrêté de restriction, la presse locale ou régionale publie aussi ces arrêtés.

Un autre moyen pour en prendre connaissance est, bien sûr, Internet. Le site Propluvia, qui dépend du ministère de la Transition écologique et solidaire, diffuse une carte de la France mise à jour quotidiennement. Il est possible d'affiner la recherche par région et par département, et de consulter en ligne l'intégralité de l'arrêté. En cliquant sur le département de son lieu de résidence, on accède à une carte plus détaillée. Il convient ensuite d'appliquer à la lettre les mesures prises par l'État.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi