La sensation agréable que nous ressentons à l’odeur de la pluie serait héritée de notre passé d’agriculteur et de la joie ressentie lorsque la pluie revenait après une période de sécheresse. © nd700, Fotolia

Planète

D'où vient l'odeur de la pluie ?

Question/RéponseClassé sous :météorologie , pluie , odeur de la pluie

Lorsque tombe la pluie, on peut parfois sentir une étonnante odeur se répandre dans l'air. Pourtant, l'eau dont est constituée la pluie, en principe, ne devrait pas avoir d'odeur. Mais alors, d'où vient cette odeur si particulière ?

Plusieurs odeurs peuvent accompagner la pluie. Ainsi, lorsque l'orage menace et que les premiers éclairs zèbrent le ciel, on peut parfois sentir une odeur peu agréable qui rappelle celle de l'eau de Javel. C'est l'odeur de l’ozone (O3) formé par les éclairs et transporté par le vent.

Et quand la pluie se met à tomber, orage et éclairs ou pas, elle peut s'accompagner d'une odeur reconnaissable de terre. Car lorsque les gouttes de pluie arrivent au sol, de petites bulles d'air se trouvent piégées à l'interface entre le sol et l'eau. Rapidement, elles grossissent jusqu'à éclater à la surface des gouttes. Elles libèrent alors de fines gouttelettes d'aérosols qui diffusent dans l'air, jusqu'à notre nez.

Pour qu’un début d’averse produise des aérosols odorants, il faut un sol poreux, mais pas trop. © diego_torres, Pixabay, CC0 Creative Commons

Des odeurs venues de la terre

Ainsi, l'odeur qui peut être sentie suite à une averse est notamment celle du pétrichor, un liquide huileux produit par certaines plantes. On appelle d'ailleurs parfois tout simplement l'odeur de la pluie — qui, nous l'aurons désormais compris, n'est pas réellement l'odeur de la pluie —, pétrichor. Une pluie fraîche — et encore plus, semble-t-il, quand elle est douce — sur un sol chaud, permet de le relâcher dans l'air ambiant.

Et c'est combiné à un autre composé organique, la géosmine, qu'il produit cette odeur si particulière de la pluie. D'autant que notre odorat semblerait être extrêmement réceptif à l'odeur de cette dernière molécule produite par des bactéries, les actinobactéries présentes dans la terre. Une seule goutte dans une piscine olympique nous suffirait à la détecter.

Cela vous intéressera aussi

Étonnant : des grêlons géants en forme... de cerveaux  Des chasseurs d'orage racontent leur rencontre avec une averse de grêlons exceptionnellement gros, « de la taille d'une balle de baseball », et dont la surface porte des circonvolutions, tel un cerveau. Découvrez comment se forment ces étranges grêlons en vidéo.