Cela vous intéressera aussi

Le mouvementmouvement des villes en transition est un mouvement apolitique né dans la petite ville de Totnes, en Grande-Bretagne, en septembre 2006. Ce mouvement a été initié par Rob Hopkins, et compte aujourd'hui des centaines d'initiatives dans une vingtaine de pays.

Qu'est-ce qu'une ville en transition ?

Partant du constat de l'importance du pétrolepétrole dans notre mode de vie, de l'imminence du pic pétrolier et du changement climatiquechangement climatique, l'initiative Villes en transition vise à construire collectivement un mode de vie alternatif à l'énergieénergie du pétrole. Construire une ville en transition consiste très largement à réduire la consommation d'énergie tout en relocalisant l'économie à travers le développement de cultures potagères, de transports propres comme le vélo, des énergies renouvelables, du recyclagerecyclage, etc. Ceci s'accompagne de valeurs humanistes se traduisant par l'entraide, ou encore l'échange de biens et de services au sein de systèmes d'échanges locaux (SEL).

Quelles sont les villes en transition ?

Le site transitionnetwork.org propose une carte des projets de villes en transition à travers le monde. Londres, Houston, San Francisco, Sao Paulo, Sidney, Bologne, Munich, Genève ou encore Barcelone ont leur projet. En France, le site villesentransition.net dénombre plus d'une cinquantaine de projets dans de grandes agglomérations comme Paris, Lyon, Marseille, Montpellier, Grenoble, Avignon, Dijon, Nantes ou RennesRennes et de nombreux autres dans de petites villes ou en campagne. Le site redirige également vers les sites des initiatives locales.