L’agriculture, cause du réchauffement climatique

Les secteurs agricoles et alimentaires vont être très fortement impactés par les multiples conséquences du réchauffement climatique, comme nous l'avons vu dans les deux premiers dossiers de cette série. Continuer à s'alimenter malgré le réchauffement va donc nécessiter d’immenses efforts dans les décennies qui viennent.

  
DossiersL’agriculture, cause du réchauffement climatique
 

L'agriculture et surtout l’élevage, ainsi que l’agro-industrie, font partie des gros émetteurs de gaz à effet de serre et sont donc des contributeurs majeurs du réchauffement climatique. Et nos fâcheuses habitudes alimentaires, qui conduisent à un énorme gaspillage, aggravent considérablement cette situation. Dans ce troisième dossier d'une série de quatre, nous allons voir à quel point produire tout en limitant les effets néfastes du réchauffement climatique est un défi immense.

L'élevage des ruminants, principale source d'émissions de méthane. © Rita E, Pixabay, DP

Des réponses au réchauffement climatique

Il faudra donc à la fois trouver le moyen de produire malgré le réchauffement climatique et en plus arrêter de réchauffer dans cet acte de production et de distribution ! Heureusement cela n'est pas impossible et nous détaillerons plein de pistes de solution dans le dossier suivant.

Voyons déjà dans ce dossier, troisième volet d'une série de quatre, l'influence de l'agriculture sur le réchauffement climatique. Gaz carbonique, méthane, protoxyde d'azote... autant de sources de gaz à effet de serre liées au milieu agricole mais aussi aux consommateurs.

Découvrir ou revoir les dossiers précédents :

  1. L'agriculture victime du réchauffement – dans les pays tropicaux
  2. L'agriculture victime du réchauffement – en France

À lire aussi sur Futura :