Maison

La coriandre, ou « persil arabe »

Dossier - Les incontournables plantes aromatiques
DossierClassé sous :Jardinage , plante aromatique , herbe aromatique

-

Vous n’aurez jamais trop de plantes aromatiques dans votre jardin ou sur votre balcon. Robustes, elles sont capables de se glisser partout, les bordures restant leur emplacement de prédilection. Découvrez dans ce dossier leurs propriétés culinaires, leurs bienfaits sur notre santé ainsi que de précieux conseils de jardinage.

  
DossiersLes incontournables plantes aromatiques
 

La coriandre (Coriandrum sativum) est une plante aromatique de la famille des Apiacées, également appelée « persil arabe » ou « persil chinois ». Il s'agit d'une plante annuelle élancée, ramifiée, mesurant de 30 à 60 cm.

Grains de coriandre. © 5PH, Shutterstock

Le feuillage et la tige de la coriandre sont verts, tirant parfois sur le rouge ou le violetpendant la floraison. Son inflorescence est blanche ou rose-mauve très pâle, avec de petites fleurs disposées en ombelles composées. L'odeur de ce végétalest souvent fétide, ce qui déplaît à certaines personnes.

Fleurs de coriandre. © H. Zell, CC by-nc 3.0

Histoire de la coriandre

Depuis fort longtemps, la coriandre pousse à l'état sauvage au Proche-Orient et dans le sud de l'Europe. On en a retrouvé la trace, en tant qu'espèce consommée, 6.000 ans av. J.‑C. Les Grecs l'ont aussi utilisée pour la confection d'onguents et de produits aromatiques à l'usage destemples.

Cuisine : propriétés culinaires

Les feuilles de la coriandre, d'un goût prononcé et délicieux, sont généralement utilisées fraîches en accompagnement ou comme condiment. Les fruits séchés, souvent confondus avec des graines, sont par ailleurs utilisés comme épice.

Bienfaits sur la santé

La coriandre est surtout connue pour ses propriétés digestives et carminatives. Ce sont principalement ses fruits entiers et son huile essentielle qui sont utilisés. Cette espèce entre couramment dans la composition des tisanes facilitant la digestion.

Graines de coriandre. © Sanjay Acharya, CC by-nc 3.0

Culture de la coriandre : exigences

Ce végétal apprécie les terres meubles, fertiles et bien drainées. Il lui faut une exposition bien ensoleillée. Avant sa mise en place, mélangez un peu de compost au sol.

Semis et travaux d’entretien

Éclaircissez votre culture tous les 20 cm, quelques semaines après la levée. Veillez à maintenir le sol humide par des arrosages réguliers. Quelques pincements pratiqués sur la tige principale permettront à votre culture de s'étoffer.

Récolte et conservation

Le feuillage de la coriandre se cueille au fur et à mesure des besoins, un mois et demi après le semis. Les graines, quant à elles, se récoltent lorsqu'elles commencent à se détacher seules. Coupez alors les tiges et suspendez-les, la tête en bas, au-dessus d'un journal. Les feuilles secongèlent et ciselées dans des bacs à glaçons, ou entières dans des sacs en plastique.

Astuce culturale

Réalisez des semis échelonnés toutes les 6 à 8 semaines, à partir de mars et jusqu'en septembre.