Maison

L'origan, ou « marjolaine sauvage », pour les pizzas

Dossier - Les incontournables plantes aromatiques
DossierClassé sous :Jardinage , plante aromatique , herbe aromatique

-

Vous n’aurez jamais trop de plantes aromatiques dans votre jardin ou sur votre balcon. Robustes, elles sont capables de se glisser partout, les bordures restant leur emplacement de prédilection. Découvrez dans ce dossier leurs propriétés culinaires, leurs bienfaits sur notre santé ainsi que de précieux conseils de jardinage.

  
DossiersLes incontournables plantes aromatiques
 

L'origan commun (Origanum vulgare), encore appelé « marjolaine sauvage », est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Cette espèce atteint une taille variant entre 30 et 80 cm. Ses tiges rouges, à section carrée, sont velues avec des feuilles arrondies, vertes et légèrement dentées. Ses fleurs, roses ou pourpres, sont regroupées en petits panicules.

Fleurs d'origan. © Lidiia Gainetdinova, Shutterstock

Histoire de l'origan

Originaire d'Europe, l'origan a été exporté au Moyen-Orient. Il était connu par les peuples de l'Antiquité pour son goût prononcé et pour ses vertus médicinales. En Égypte, ce végétal était dédié à Osiris, dieu de la fertilité et du développement végétal.

Cuisine : propriétés culinaires

L'origan parfume très bien les pizzas, mais aussi tous les plats à base de tomates (coulis, sauce bolognaise, etc.), les pâtes, les grillades, le vinaigre et les œufs.

Bienfaits sur la santé : huile essentielle

L'huile essentielle d'origan est réputée être un antiseptique naturel très puissant, recommandée pour soigner les rhumes et la grippe. Elle est également un remède contre les douleurs spasmodiques, la fatigue et le stress.

Feuilles d'origan. © Thomas Then, CC by-nc 3.0

Culture de l'origan : exigences

Cette espèce se plaît en sol léger, bien drainé et plutôt calcaire, à exposition bien ensoleillée. Elle craint les grands froids prolongés, surtout en terrain lourd.

Semis et travaux d’entretien

Cette espèce se sème en début de printemps, de préférence sous serre, avec un repiquage ultérieur, à partir d'avril, en séparant les pieds de 40 cm. L'origan nécessite peu d'arrosages. Réalisez une taille sévère au mois de mars, puis une autre après la floraison.

Récolte et conservation

Les sommités fleuries se cueillent au tout début de leur épanouissement. En climat favorable, il est possible de prélever des feuilles toute l'année. Ailleurs, la récolte s'échelonne de mars à novembre. Faites sécher les tiges récoltées en petits bouquets, à suspendre la tête en basdans une pièce sombre et aérée. Effeuillez ensuite les tiges et stockez les feuilles dans des boîtes hermétiques et opaques.

Astuce culturale

Vous pouvez bouturer l'origan durant tout le printemps en prélevant des pousses terminales herbacées.