Rhume, grippe : comment faire la différence ? © Voyagerix, Fotolia

Santé

Grippe et rhume : quelles différences ?

Question/RéponseClassé sous :rhume , grippe , virus du rhume

Nez qui coule, mal de tête, toux : les symptômes de la grippe et du rhume se ressemblent furieusement. Il s'agit pourtant de deux virus différents, le premier est plus grave que le second : alors, comment savoir ?

Outre leurs symptômes similaires (maux de gorge et de tête, fatigue, écoulement nasal...),  la grippe et le rhume ont de nombreux points communs. Ce sont des maladies généralement liées au froid ou à un changement de température, très contagieuses et causées par un virus. Il s'agit pourtant de virus bien différents : celui de la grippe, le virus influenza de type A, B ou C entre dans le sang et se répand partout dans l'organisme, entraînant l'apparition de symptômes généralisés. Le rhume est généralement lié à un rhinovirus, dont il existe des centaines de variantes, et reste surtout cantonné au niveau du nez et de la gorge. 

On pense généralement que la fièvre est liée à la grippe, mais ce n'est pas forcément vrai, car un rhume peut s'accompagner de fièvre et à l'inverse, certaines personnes traversent des grippes sans état fiévreux. La principale différence entre les symptômes réside dans leur intensité. Une grippe va généralement vous clouer au lit et vous empêcher de travailler, tandis qu'un rhume ne devrait pas vous empêcher d'effectuer vos tâches courantes. Voici quelques signes pouvant donner une indication quant au diagnostic (qui ne peut être effectué que par un médecin).

Les principales différences de symptômes entre le rhume et la grippe. © C.D, Futura

Traitement et prévention de la grippe et du rhume

Dans un cas comme dans l'autre, il n'existe pas de remède miracle. Le traitement consiste généralement à se reposer, prendre du paracétamol en cas de fièvre ou de maux de tête, boire beaucoup (pourquoi pas un bon thé au miel contre le mal de gorge) et éventuellement faire des inhalations pour décongestionner les voies nasales.

À l'inverse du rhume, la grippe peut être prévenue en se faisant vacciner au début de l'automne. Mais attention, ce n'est pas une garantie car le virus peut muter par rapport à ce que les épidémiologistes avaient anticipé. Il est donc possible d'attraper la grippe même en étant vacciné. Enfin, rappelons que la grippe est une maladie potentiellement mortelle : elle tue chaque année entre 11.000 et 15.000 patients en France, essentiellement des personnes âgées. Le rhume, lui, n'est fatal que dans des cas exceptionnels de surinfections respiratoires.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi