Santé

Rhume : des conseils pour l'éviter

Question/RéponseClassé sous :Divers , rhume , éviter le rhume
En hiver, adaptez vos repas pour renforcer votre système immunitaire. Cela vous permettra d'être moins sensible au virus du rhume. © Fotolia
Cela vous intéressera aussi

Le rhume, d'origine virale, peut être évité. Même si certains facteurs sont prédisposants, la prévention reste le meilleur moyen de le combattre. 

Comment éviter le rhume ?

Ne surchauffez pas les pièces, car les changements brusques de température augmentent la sensibilité à l'infection. Or vous allez inévitablement sortir, à un moment ou un autre... Dès l'entrée de l'hiver, faites une cure de vitamine C et surtout, habillez-vous chaudement par grand froid : bonnet, gants et écharpe.

Pensez à renforcer votre système immunitaire. Faites des repas nutritifs et bien équilibrés, accordez-vous du repos et... maîtrisez votre stress. Quel rapport ? Un sujet tendu voit son immunocompétence diminuée. 

Enrhumé ? Attention à la contamination

Vous êtes déjà enrhumé ? Essayez au moins de ne pas contaminer les autres ! Commencez par jeter vos mouchoirs après les avoir utilisés. Et lavez-vous les mains à chaque fois que vous vous mouchez. N'utilisez surtout pas de mouchoirs en tissu, ce sont de véritables nids à microbes. Préférez-leur les mouchoirs en papier ! Si vraiment vous ne pouvez pas vous séparer de la batiste de grand-mère, changez de mouchoir à chaque utilisation. Et lavez à l'eau de javel.

Un éternuement ? Un accès de toux ? Couvrez-vous la bouche, c'est conforme à l'étiquette et surtout, les microbes se disséminent moins. Enfin ne laissez personne utiliser vos couverts et votre brosse à dents.

Mieux vivre le rhume

Et pour éviter de trop souffrir, buvez abondamment. De l'eau bien sûr, pour lutter contre la déshydratation. Ne fumez pas et tenez-vous à l'écart des lieux enfumés. En cas d'obstruction nasale, surélevez la tête du lit. Vous dormirez beaucoup mieux. Enfin n'oubliez pas de vous laver les mains soigneusement et fréquemment !

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !