Grâce à des manipulations manuelles, le chiropracteur vise à soulager les douleurs liées aux systèmes nerveux et aux troubles musculo-squelettiques. © Sandrine, Adobe Stock.
Sciences

Chiropracteur

MétierClassé sous :Métiers , métier de la santé , trouble articulaire

Tu adores manipuler les gens ? Le métier de chiropracteur est donc fait pour toi ! Permettant d’éviter la prise de médicament ou l’intervention chirurgicale, le chiropracteur maîtrise l’art de soigner avec ses mains. Découvre vite notre fiche métier.

Appelé aussi chiropraticien, le chiropracteur intervient majoritairement pour soulager des douleurs au dos ou aux muscles. Grâce à des pressions sur des zones précises du corps, le chiropracteur va pouvoir prévenir, diagnostiquer ou traiter des douleurs présentes au niveau du rachis, de la tête ou des articulations. Après un entretien avec son patient puis un examen clinique, le chiropracteur peut demander à faire réaliser des examens complémentaires de type IRM ou radio. Si cela n’est pas nécessaire, le chiropracteur va alors traiter les dysfonctionnements vertébraux en faisant des ajustements chiropratiques, en utilisant la pression manuelle ou l’impulsion, ou en ayant recours à des appareils spécialisés tels les tables de flexion-distraction ou les instruments à impulsion. Contrairement à un ostéopathe, le chiropracteur à l’autorisation légale de réaliser des manipulations cervicales et vertébrales sans ordonnance ou contre-indication d’un médecin. Il est également habilité à établir un diagnostic tant que celui-ci concerne les troubles musculo-squelettiques.   

Les principales compétences et qualités à avoir

Le métier de chiropracteur fait appel à de nombreuses compétences et de multiples qualités :

  • avoir des facultés de raisonnement pour établir un diagnostic ;
  • avoir le sens du contact ;
  • être disponible pour ses patients ;
  • savoir faire preuve de psychologie ;
  • avoir une grande capacité d’écoute ;
  • avoir de la force physique ;
  • savoir faire preuve de patience ;
  • avoir une grande habileté manuelle ;
  • faire preuve de sang-froid et de précision dans les manipulations ;
  • avoir des connaissances en gestion pour ouvrir son cabinet.
Le chiropracteur prévient, diagnostique et traite les douleurs du dos sans passer par la case médicaments ou chirurgie. © OceanProd, Adobe Stock.

Les conditions de travail 

Le chiropracteur doit être en bonne condition physique afin de pouvoir réaliser toutes les manipulations nécessaires sur son patient. La majorité des chiropracteurs exercent en tant que profession libérale. Leurs journées sont donc rythmées en fonction du nombre de consultations qu’ils ont à faire. Leurs horaires de travail peuvent être étendus selon leur volume de clientèle.

Comment devenir chiropracteur ?

En France, seul l’Institut Français Européen de Chiropratique (IFEC) est habilité à délivrer le diplôme de Doctor of Chiropractic (DC), valable au niveau international. Ce diplôme est accrédité par le Council on Chiropractic  Education (CCE) et se déroule en cinq années après le bac. Reconnu dans le monde entier, le diplôme de Doctor of Chiropratic peut être passé partout, du moment qu'il est reconnu par le CCE ou par l'European Chiropractic Council on Education (ECEE) pour l'Europe.

Le salaire d’un chiropracteur

Le chiropracteur fixe librement ses honoraires. Son salaire peut donc varier d’un professionnel à un autre en fonction de son volume de clientèle et de sa spécialité. D’après les chiffres de l’IFEC datant de 2017, le chiffre d’affaires annuel d’un chiropracteur varie de 22 000 € à 140 000 €. La majorité des chiropracteurs en exercice déclarent un chiffre d’affaires compris entre 22 000 et 60 000 € annuel. En moyenne, le salaire d’un chiropracteur se situe entre 2000 et 3000 euros brut mensuel.

Les perspectives d’évolution d’un chiropracteur

A leurs débuts, les chiropracteurs sont souvent employés dans des cabinets ou font de nombreux remplacements. A terme, avec de l’expérience et une base clientèle solide, le chiropracteur peut décider d’ouvrir son propre cabinet ou partir à l’étranger pour découvrir de nouvelles façons de travailler. Il peut également décider de se spécialiser sur un public (sportif, enfant…).

 Entreprises qui emploient des chiropracteurs

  • Profession libérale ;
  • cliniques ;
  • cabinet de chiropratique.

Maman, dis adieu à tes lumbagos, tes torticolis, tes sciatiques ou encore tes migraines. Je suis là pour  t’apporter bien-être et équilibre grâce à mes mains magiques ! Mon travail consiste à faire des manipulations au niveau des articulations ou des muscles afin de repérer les points de blocage sur ton corps. Une fois l’analyse médicale faite, je réalise des ajustements vertébraux et diverses pressions manuelles afin de rétablir la communication entre le système nerveux et la colonne vertébrale. Mon but est surtout de t’éviter la prise de médicaments ou le recours à l’opération chirurgicale. J’apporte aussi beaucoup de conseils, je propose de nombreux exercices d’étirement, l’adoption de positions ergonomiques afin de prévenir les risques... Bref avec moi, tu seras entre de bonnes mains !