Son nom de code est « Gesundheit Project » (projet santé en allemand). Le géant américain Amazon travaillerait en secret sur un vaccinvaccin anti-rhume depuis plusieurs années, révèle le site CNBC. Le projet fait partie d'une discrète division d'AWS (Amazon WebWeb Services), nommée « Grand Challenge », et qui compte une centaine de scientifiques et futurologues. Chargée de la recherche et du développement, elle est dirigée par Babak Parviz, ex-directeur de GoogleGoogle X, le groupe de R&D d'Alphabet.

La quête d'un vaccin universel contre le rhume est le graal de nombreux laboratoires pharmaceutiques. Cette affection coûterait plus de 40 milliards de dollars à l'économie américaine chaque année, selon une étude de 2003. Le problème est que, comme pour la grippegrippe, il existe plus de 160 types de rhinovirus connus. De plus, il n'arrête pas de muter et développe rapidement une résistancerésistance aux médicaments. La mise au point d'un vaccin contre le rhume s'avère donc particulièrement complexe.

En 2019, une équipe de l’université de Stanford avait annoncé avoir réussi à inhiber le virusvirus en désactivant une protéineprotéine humaine. Des tests menés uniquement in vitro et chez la souris. Vu que les symptômes du rhume sont relativement bénins et disparaissent en une à deux semaines, « le plus gros défi sera de prouver que le vaccin n'engendre pas plus d'effets secondaires qu'il n'apporte de bénéfices », juge Mike Pellini, un investisseur interrogé par CNBC.