Maison

La mélisse, au goût citronné

Dossier - Les incontournables plantes aromatiques
DossierClassé sous :Jardinage , plante aromatique , herbe aromatique

-

Vous n’aurez jamais trop de plantes aromatiques dans votre jardin ou sur votre balcon. Robustes, elles sont capables de se glisser partout, les bordures restant leur emplacement de prédilection. Découvrez dans ce dossier leurs propriétés culinaires, leurs bienfaits sur notre santé ainsi que de précieux conseils de jardinage.

  
DossiersLes incontournables plantes aromatiques
 

La mélisse officinale (Melissa officinalis), encore appelée « mélisse citronnelle », est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Son nom vient du grec melissophullon, qui signifie « feuille à abeilles ». Il s'agit d'une plante vivace haute de 30 à 80 cm, à tiges dressées et à section carrée. Elle a des petites feuilles ovales gaufrées et dentelées, qui exhalent un parfum doux et citronné quand on les froisse. Ses fleurs blanches ont une corolle longue de 12 mm, à deux lèvres et un calice en forme de cloche.

La mélisse a un goût citronné. © Anna Gratys, Shutterstock

Histoire de la mélisse

Plante originaire de l'est du bassin méditerranéen, la mélisse officinale s'est répandue dans toute l'Europe dès l'Antiquité. 

Cuisine : propriétés culinaires

En cuisine, la mélisse donne une saveur fraîche aux viandes, volailles, poissons, salades de fruits et de légumes, aux soupes et aux puddings. Elle est utilisée en Espagne pour aromatiser le lait. Elle entre dans la composition de certaines liqueurs comme la Bénédictine.

Bienfaits sur la santé

La mélisse offre une tisane apaisante. De plus elle renferme une essence qui est un tonique nerveux. Son infusion, appliquée régulièrement sur un herpès, peut le faire disparaître.

Mélisse. © Kenpei's photos, CC by-nc 3.0

Culture de la mélisse : exigences

Cette plante apprécie une terre fraîche et fertile, ainsi que la mi-ombre, à l'abri des vents frais.

Semis et travaux d’entretien

Semez ce végétal sous abri au début du printemps, avec un repiquage ultérieur en pleine terre. La mélisse est très envahissante et son développement doit être contrôlé. Pour cela, empêchez-la de fleurir en coupant assez ras ses tiges, afin qu'elle n'essaime pas spontanément. Auprintemps, coupez aussi toutes les pousses qui dépassent de l'espace que vous avez décidé de lui accorder.

Fleurs de mélisse. © Kenraiz, Krzysztof Ziarnek, CC by-nc 3.0

Récolte et conservation

Cueillez des feuilles juste avant la floraison, en mai-juin, puis une seconde fois en septembre. Faites sécher les feuilles récoltées à l'ombre, dans un endroit sec et aéré.

Astuce culturale

Lorsque les pieds deviennent trop volumineux, divisez-les à la bêche, afin d'en placer ailleurs.