L'art rupestre de l'ancien Pérou

DossierClassé sous :préhistoire , art rupestre , Art

Le Pérou est un pays riche en art rupestre. Il comprend plus de 1.000 sites contenant des peintures ou gravures de l'époque précolombienne. L'analyse de l'évolution stylistique de ces dernières permet de reconnaître différentes traditions, correspondant à des pratiques socioculturelles variées.

  
DossiersL'art rupestre de l'ancien Pérou
 

L'art rupestre de l'ancien Pérou est très riche. Voici une tentative de classification stylistique et chronologique des figures peintes et gravées. Les découvertes réalisées au fil des ans permettent de compléter et de préciser les aires de répartition, les chronologies et les finalités des principales traditions andines.

L'inventaire publié en 2003 (Hostnig) contient la description de près de 500 sites avec des peintures de l'époque précolombienne et celle d'un nombre équivalent de gisements de pierres gravées. Plusieurs centaines de nouveaux sites ont été décrits depuis.

Vue aérienne de Owlman aka Astronaut, le plus énigmatique géoglyphe de Nazca. © Diego Delso, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0

Il convient d'y ajouter une cinquantaine de sites de géoglyphes (dont les plus fameux sont ceux de la pampa de San José de Nazca) et une quarantaine de dépôts d'art mobilier (plaquettes ou galets en pierre et tablettes en céramique, peintes ou gravées).

Félin anthropomorphe, Checta (dép. de Lima). © J. Guffroy, reproduction et utilisation interdites

Ces manifestations ont toutefois souffert durant de longues années d'un certain dédain, qui a fortement limité leur étude et menacé leur préservation. À l'exception de quelques travaux pionniers (Pulgar Vidal 1976, Ravines 1986, Guffroy 1980-1981, Nuñez Jiménez 1986), ce n'est que plus récemment qu'un nombre important de jeunes chercheurs se sont intéressés à ce thème.

De nombreux phénomènes (mise en valeur touristique inadaptée, s'accompagnant parfois de vandalisme, destruction lors des travaux d'aménagement, exploitation minière) ont contribué à accentuer considérablement ces dernières années la destruction de ces représentations rupestres, par ailleurs souvent affectées par l'érosion. Une politique de conservation et d'éducation spécifique, absolument nécessaire à leur préservation, fait cruellement défaut.