Angelina Sadovnikova, une collégienne de 14 ans, se promenait avec sa mère près de la rivière Tirekhtyakh, au nord-est de la Sibérie près du cercle arctiquearctique, lorsqu'elle est tombée sur une carcasse d'animal étonnamment bien conservée.

Elle ne se doute alors pas qu'elle vient de découvrir le plus vieux lemming du monde, tout juste dégelé du permafrostpermafrost. Transmis à une équipe de biologistes de l'Académie des Sciences russe, le lemming vient juste de révéler ses secrets, nous apprend le Siberian Times.
 

D'après une datation au radiocarbone, l'âge de l'animal serait ainsi situé entre 41.305 et 41.885 ans, ce qui en ferait le lemming le plus âgé jamais trouvé. D'une taille de 16,6 cm, il est légèrement plus gros que le lemming actuel. Il arbore une fourrure gris foncé sur les côtés, plus claire sur le ventre et blanche sur le dosdos. « Cette découverte est capitale pour comprendre l'évolution des espècesévolution des espèces arctiques », se félicitent les chercheurs.

Des animaux préhistoriques émergentémergent régulièrement du permafrost sibérien à la faveur du réchauffement. Le plus vieil ancêtre du chien âgé de 18.000 ans a ainsi été retrouvé en novembre dernier, ainsi qu'un cheval de 42.000 ans, une énorme tête de loup, un mammouthmammouth laineux, ou encore un lionceau des cavernes.