Balles de paille emballées mécaniquement. © Daniel Plazanet, Wikipedia, CC by-SA 2.5

Planète

Foin, paille : quelle différence ?

Question/RéponseClassé sous :agriculture , foin , paille

Chevaux, ânes, vaches. Foin et paille font partie du quotidien d'un certain nombre d'animaux. Il ne faut toutefois pas confondre les deux. Car foin et paille sont deux choses bien différentes.

Commençons par détailler la constitution du foin. Il s'élabore à partir d'un mélange de plantes comme les luzernes ou les fléoles de prés. Le plus souvent des graminées prairiales. Des plantes herbacées fauchées avant l'épiaison pour les céréales et avant la floraison pour les autres plantes, majoritaire dans le foin. De quoi garantir une certaine qualité nutritionnelle au foin.

Et puisqu'il contient peu de cellulose et d'autant plus de matière azotée qu'il contient de feuilles, sa digestibilité est relativement bonne. Ainsi après séchage, le foin sert, durant la mauvaise saison, à l'alimentation d'animaux domestiques comme les chevaux ou les vaches. Petit coup de pouce mnémotechnique : la proximité phonétique entre « foin » et « faim ».

Les balles de foin présentent une couleur plus verte que les balles de paille. © I, Montanabw, Wikipedia, CC by-sa 3.0

La paille, un déchet ?

La paille, quant à elle, se compose d'un ensemble de tiges de graminées et de feuilles, essentiellement des céréales. Elle s'obtient après battage et séparation des grains. Il existe deux types de paille : la paille creuse (avoine, blé, etc.) et la paille pleine (maïs, blé dur, etc.). Toutes les deux sont pauvres en nutriments. Et leur relative richesse en cellulose les rend difficilement digérables par les animaux. Seule exception : les ruminants.

On pourrait donc considérer la paille comme un déchet, mais laissée au sol, elle aide à la restitution au sol de la matière organique. Elle sert également volontiers de litière aux animaux. Elle présente en effet des qualités d'isolation thermique intéressantes. Des qualités qui sont même utilisées aujourd'hui -- en plus de son faible coût, de sa résistance à l'humidité ou encore de son abondance en local -- dans le bâtiment pour de l'isolation en paille.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi