Cette image prise le 5 février 2009 par la caméra Meris (Medium Resolution Imaging Spectrometer) d’Envisat montre la pointe sud de la Floride, qui se situe au sud-est des Etats-Unis. La péninsule s’avance entre l’océan Atlantique (à droite) et le golfe du Mexique (à gauche) sur plus de 550 km. La résolution est de 300 mètres par pixel. La tache brune circulaire est le lac Okeechobee, le troisième plus grand lac d’eau douce entièrement situé aux Etats-Unis, après le lac Michigan et la lac Iliamna. Il couvre une surface d’environ 1.900 km2, pour 220 km de rivages et une profondeur moyenne de 4 m.

Planète

La Terre vue de l'espace : la rivière d’herbe de Floride

ActualitéClassé sous :géologie , océanographie , Astronautique

Ecosystème abritant de nombreuses espèces animales et végétales, les Everglades sont le seul endroit au monde où coexistent des crocodiles et des alligators. Leurs terres humides servent également à limiter les effets des tempêtes et fournissent de l'eau potable aux habitants du sud de la Floride.

Les Everglades constituent le plus grand milieu naturel subtropical des Etats-Unis et couvrent quelque 10.000 km2 à l'extrémité de la péninsule. Cette région comporte des eaux peu profondes, quasiment stagnantes, et est recouverte en abondance de marisque, une plante qui pousse parfois de manière si inextricable que l'eau devient à peine visible, ce qui a valu aux Everglades leur surnom de « rivière d'herbe ». Ceux-ci ont été désignés « Zone humide d'importance internationale » par la Convention de Ramsar sur les zones humides. Ils sont inscrits au Patrimoine mondial de l'Humanité et constituent une réserve internationale de la biosphère des Nations Unies.

Au sud-est du lac Okeechobee se trouve la réserve nationale Arthur R. Marshall Loxahatchee pour la vie sauvage (tache sombre en forme de larme). Cette réserve fournit un habitat pour la vie sauvage du nord des Everglades.

La ville de Miami apparaît en vert pâle sur la côte, juste en dessous de la réserve nationale, tandis que la ville d'Orlando apparaît en vert pâle juste à l'intérieur des terres, non loin de la côte Atlantique, au-dessus du lac Okeechobee.

Les différentes teintes de vert visibles dans le golfe du Mexique sont dues aux sédiments qui sont transportés par les eaux. Les eaux peu profondes qui entourent l'archipel des Bahamas apparaissent en bleu clair, en bas à droite, entre les nuages.

Le chapelet d'îles qui s'étirent vers le sud-ouest depuis la pointe sud de la péninsule sont les « Keys de Floride ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi