Le romarin est une plante aromatique qui produit des fleurs bleues comestibles, leur goût donne aux plats une saveur méditerranéenne. © Maren Winter, Fotolia

Planète

Romarin

DéfinitionClassé sous :botanique , herbe aromatique , plante méditerranéenne

Le romarin ou romarin officinal (Rosmarinus officinalis) est un arbrisseau appartenant à la famille des Lamiacées. Ses feuilles persistantes sont plus longues que larges, d'un vert sombre sur le dessus et blanchâtres en dessous. Ses fleurs varient du bleu pâle au violet. Il peut atteindre jusqu'à 1,50 m de hauteur. C'est peut-être l'une des plantes aromatiques les plus présentes dans les jardins des Français. Dans le sud de la France, le romarin est omniprésent, il orne même les plates-bandes et les ronds-points.

On le retrouve à l'état sauvage autour de la Méditerranéen, en particulier dans les maquis et les garrigues arides, sur terrains calcaires et les rocailles. Il se contente généralement de l'humidité du littoral, d'où l'une des interprétations possibles de son nom : « rosée de mer », ros marinus en latin.

Un peu d'histoire

D'autres hypothèses peuvent être à l'origine du  nom « romarin ». Il pourrait venir du grec « rhops myrinos » (buisson aromatique). Son odeur, très camphrée, évoque aussi l'encens d'où il tire son nom provençal « encensier ». Selon une légende, le romarin était à l'origine une plante à fleurs blanches. Avant de donner naissance à l'enfant Jésus, Marie aurait déposé sa cape de couleur bleue sur un romarin devant l'étable, donnant sa teinte aux fleurs de l'arbrisseau d'où une autre racine possible au mot romarin : « Rose de Marie ». Durant les épidémies de peste, ses rameaux étaient brûlés afin de purifier l'air, pensant que cela éloignait la maladie.

Le romarin, arbrisseau rustique au feuillage persistant, est un allié idéal pour les grillades aux barbecues. © H. Zell, CC by-nc 3.0

La culture du romarin

Le romarin se cultive dans un endroit ensoleillé, de préférence dans un sol calcaire. Cette plante apprécie les climats chauds mais supporte assez bien les gelées. Il est conseillé de tailler légèrement le romarin au printemps pour lui donner la forme désirée. Attention, il ne supporte pas d'être taillé trop court. Sa germination étant lente, il est préférable de le bouturer ou de le marcotter au printemps.

Les plus grandes cultures de romarin se trouvent en Espagne, en Tunisie, au Maroc, en Italie, en France, en Algérie et au Portugal, principalement pour en extraire de l'huile essentielle. La floraison commence dès le mois de février, parfois en janvier, et se poursuit jusqu'en avril-mai. Certaines variétés peuvent fleurir une deuxième fois en début d'automne.

Le romarin, une plante médicinale

Fraîche ou séchée, cette herbe aromatique parfume la cuisine méditerranéenne. Ses branches sont généralement mises à infuser dans des plats en sauce. Ses fleurs, quant à elles, ont une saveur plus douce et se consomment crues.

C'est également une plante mellifère, le miel de romarin est également appelé « miel de Narbonne ». Le romarin est fréquemment utilisé en parfumerie pour son odeur camphrée. Enfin, il est un incontournable de la phytothérapie et de l'aromathérapie, notamment pour lutter contre les rhumatismes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi