Le buzz du mois : Jupiter, photographiée ici par Hubble le 21 avril 2014, aurait naguère expulsé une planète, géante qui plus est. © Nasa, Esa, A. Simon (Goddard Space Flight Center)

Sciences

Novembre : les actus qu'il ne fallait pas manquer

ActualitéClassé sous :Vie du site

Une rose bionique, qui intègre des transistors dans ses canaux conduisant la sève (brute), peut s'allumer sur commande, comme une lampe, et, surtout, promettrait de belles applications. Sur Terre, alors que se préparait l'ouverture de la COP21, la nouvelle édition d'El Niño s'annonçait redoutable. Bien loin dans l'espace et dans le temps, le jeu de billard aux premiers temps de notre Système solaire se dévoilait un peu plus avec le rôle de Jupiter, impitoyable géant qui a éjecté loin de lui une planète gênante. Einstein aurait apprécié, alors qu'on fêtait le centenaire de sa relativité générale et que deux Gailieo perdus se voyaient mobilisés pour tester cette théorie.

Basé sur plus de 6.000 simulations, le scénario proposé en 2011 par David Nesvorny fait intervenir une cinquième planète géante qui aurait participé à l'organisation du Système solaire avant d'en être expulsée. L'hypothèse se trouve confortée par de jeunes astrophysiciens de l'université de Toronto qui ont enquêté sur l'auteur de cette expulsion : ce serait Jupiter.

 

Avec un polymère conducteur injecté au cœur d'une plante, des chercheurs de l'université suédoise Linköping ont créé des circuits électroniques analogiques et numériques. Selon eux, cette avancée pourrait permettre de surveiller et contrôler la croissance des plantes, voire de convertir l'énergie de la photosynthèse pour alimenter des piles à combustible. En attendant, la plante transistorisée peut changer de couleur sur commande d'un signal électrique...

 

Propriétaire de la société qui développe le casque de réalité virtuelle Oculus Rift, Facebook a de grandes ambitions pour cette technologie. Le réseau social veut en faire un téléporteur virtuel grâce auquel les utilisateurs pourront parcourir le monde ou interagir avec des personnes éloignées comme si elles étaient en face d'eux.

 

Des astronomes viennent d'annoncer la découverte de l'objet le plus lointain jamais observé dans le Système solaire. V774104 est trois fois plus éloigné du Soleil que Pluton et 103 fois plus loin que la Terre. Il est donc à 103 UA de lui, détrônant le précédent record, détenu par la planète naine Éris, à 97 UA. Cet objet, dont la taille est estimée pour l'instant entre 500 et 1.000 km, pourrait bien bouleverser notre conception du Système solaire.

 

TensorFlow, la seconde génération de plateforme d'intelligence artificielle de Google est désormais en libre accès grâce à l'ouverture de son code. Elle utilise l'apprentissage profond basé sur des neurones artificiels dont le géant nord-américain se sert dans nombre de ses produits phares.

 

Les personnes qui boivent trois à cinq tasses de café par jour auraient moins de risque de décéder de certaines maladies : diabète, maladies cardiovasculaires ou maladies neurologiques. Et ce n'est pas une question de caféine.

 

Les scientifiques ne manquent pas d'imagination pour transformer un raté en une belle expérience... En août 2014, deux satellites Galileo n'ont pas été placés sur l'orbite circulaire visée. Mais leurs horloges atomiques et l'excentricité de leur orbite vont permettre à des chercheurs du Syrte de mettre à l'épreuve la théorie de la relativité générale d'Einstein.

 

Un confrère du site Numerama a eu l'opportunité de pouvoir essayer la Tesla S et en particulier son mode de conduite automatique sur autoroute. Une expérience un peu déroutante au départ mais qui s'avère grisante...

 

En passant au crible une cinquantaine d'études sur l'effet de régimes alimentaires à long terme (plus d'un an) et regroupant près de 70.000 personnes aux États-Unis, des chercheurs concluent que des régimes pauvres en graisses ne sont pas les plus efficaces pour perdre du poids. Mieux vaut réduire l'apport en sucres et, d'une manière générale, en calories. Bref, éviter les excès...

 

Avec la mécanique quantique, la relativité générale est l'un des monuments de la physique théorique du XXe siècle. Elle a été complétement formulée pendant le mois de novembre 1915 par Albert Einstein qui l'a découverte sur des bases presque purement conceptuelles et mathématiques. À l'occasion de son centenaire, puisque l'article final exposant cette théorie date du 25 novembre, nous vous proposons de (re)découvrir des articles et des dossiers que Futura-Sciences a consacrés à la théorie de la relativité et à ses implications en astrophysique et cosmologie.

 

On pourrait penser que l'épisode El Niño qui en train de se développer sur la ceinture équatoriale de l'océan Pacifique sera comparable à celui, notable, de 1997, mais plusieurs prévisionnistes restent prudents. Plusieurs traits distinctifs et des curiosités rarement observées auparavant témoignent d'une dynamique différente. De type « Pacifique centre », il est actuellement doublé par un réchauffement à l'est. Les conséquences sont encore imprévisibles.

 

Le bulbe central de la Voie lactée est censé être peuplé d'un grand nombre d'étoiles âgées et pourtant, des astronomes y ont découvert une composante jusque-là inconnue de notre galaxie : un disque constitué de jeunes étoiles et masqué par la présence d'épais nuages de poussière. Ce nouvel élément est apparu en cartographiant les emplacements d'étoiles variables de type Céphéides, grâce au télescope Vista, installé à l'observatoire de Paranal, dans le désert d'Atacama, au Chili.

 

Un test de paternité aux États-Unis a révélé qu'un enfant né par fécondation in vitro n'était pas le fils biologique de son « père » supposé, pourtant le seul à avoir donné ses spermatozoïdes. Explication : cet homme est une chimère ; au stade embryonnaire, il aurait fusionné avec un jumeau et produirait des spermatozoïdes de son « jumeau fantôme ».

 

Déambuler dans les rues de New York, explorer le Grand Canyon ou marcher sur la Lune. Tout ceci est possible en réalité virtuelle grâce aux nouvelles vidéos disponibles sur YouTube. On peut en profiter avec un smartphone Android et un casque en carton type Cardboard.

 

Un collyre pourrait traiter la cataracte par de simples gouttes dans l'œil. Le « composé 29 » a en effet obtenu des résultats encourageants chez un modèle de souris ; il agit en limitant l'agrégation des protéines cristallines de l'œil.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi