Q'est ce que l'astrophysique et à quoi sert-elle ? © Freephotos9088, Pixabay

Sciences

Astrophysique

DéfinitionClassé sous :Univers , astrophysique nucléaire , astrophysique relativiste

L'astrophysique est la branche de l'astronomie qui étudie l'univers et les différents corps qui le composent, à travers les lois de la physique et de la chimie. Les outils employés par cette science sont les lunettes, les radiotélescopes, les polarimètres et les télescopes spatiaux.

Comme l'astrophysique utilise des instruments très spécifiques pour ses observations, son développement n'a été satisfaisant que depuis le XVIIIe siècle. Le télescope spatial James Weeb, qui remplacera le télescope Hubble en 2018, est probablement l'outil le plus puissant jamais créé pour l'observation de l'univers. L'astrophysique se développe à grande échelle après le lancement de ce télescope, qui est positionné à environ 1,5 million de kilomètres de la Terre et permet de visualiser des régions inconnues de l'univers.

À quoi sert l’astrophysique ?

Les objectifs de l'astrophysique sont la détermination de la température, de la structure physique, de la composition chimique, de la forme de production d'énergie, de l'âge et de l'évolution de nombreux corps célestes à l'intérieur et à l'extérieur de notre système solaire.

En général, la cosmologie et l'astrophysique sont traitées comme une seule et même chose, mais elles ont des regards différents sur le même objet d'étude : l'univers. La cosmologie analyse l'univers à partir de toutes les connaissances scientifiques possibles, dont la physique et la chimie. En revanche, l'astrophysique se consacre uniquement à l'analyse purement physique et chimique.

Quelles sont les applications de l’astrophysique ?

Les astrophysiciens sont connus pour étudier des phénomènes tels que les trous noirs, les galaxies, les étoiles à neutrons, les quasars, le big bang, la matière et l'énergie noire, les cordes cosmiques, l'évolution stellaire, le rayonnement de fond des micro-ondes cosmiques, et bien d'autres.

Le cosmos est le terrain idéal pour l'étude de la physique pure, car à de si grandes échelles, le type d'élément qui compose les objets devient moins significatif. Les variables plus générales, comme la masse et la vitesse, prennent alors le dessus.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Stephen Hawking, l'astrophysicien qui a fait aimer la science  Le grand physicien Stephen Hawking est décédé le 14 mars 2018. Véritable légende de la physique, il fut aussi un très talentueux vulgarisateur. Retour sur la vie hors du commun de ce savant qui a su se faire aimer du public et rendre accessible ses travaux de recherche scientifique : trous noirs, théorie des supercordes, rayonnement de Hawking, théorèmes sur les singularités... La science lui dit un immense merci. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !