Né à Vichy en 1969, je suis donc un pur produit de la génération ApolloApollo, au moment où VikingViking se pose sur Mars et où l'on découvre LucyLucy. Cherchant à comprendre la conquête spatiale et son potentiel, je me suis passionné dès le collège pour la physiquephysique théorique, plus précisément la physique quantiquephysique quantique et la théorie de la relativité, ainsi que pour la philosophie, surtout l'épistémologie et la grande question des origines de l'UniversUnivers, de l'Homme et de la place qu'il y occupe.

Fortement Influencé par les ouvrages de Bertrand Russel, Karl Popper, Teilhard de Chardin mais aussi ceux de Paul Davies, Gilles Cohen-Tanoudji et Michel Spiro sur la physique des particules élémentairesphysique des particules élémentaires, tout aussi bien que par Haroun TazieffHaroun Tazieff, Maurice et Katia KrafftKatia Krafft, je me suis finalement inscrit à l'UFR Sciences et Technologies de l'université Blaise PascalBlaise Pascal à Clermont-Ferrand pour des études de physique tout en suivant des modules de géosciences. Après avoir hésité entre le monde de la volcanologie et de la paléontologiepaléontologie, via un magister en géosciences à l'ENS de Lyon et poursuivre en physique fondamentale, j'ai choisi cette seconde option et décroché un master en physique des particules élémentaires à Clermont-Ferrand.

Cela ne m'empêchera pas de travailler ensuite pendant des années pour une entreprise privée dans le domaine de la paléontologie, ce qui me donnera notamment l'occasion d'aider à la reconstitution d'un Tricératops et de décaper des œufs d'oviraptors tout en continuant à me cultiver sur la physique des trous noirstrous noirs et la théorie des supercordesthéorie des supercordes en bénéficiant de longues discussions avec des chercheurs à Clermont-Ferrand qui connaissaient bien ces domaines, Anne Magnon-Ashtekar et Jean Orloff.

Après un bref séjour en Inde, intéressé par Auroville, la cité utopique qui se développe avec la caution morale de l'Unesco, j'ai intégré Futura où j'ai pu donner libre cours à ma pente naturelle, foncièrement polarisée par la multi et transdisciplinarité (mathématiques, transhumanismetranshumanisme, etc.), décrocher des modules d'astrophysiqueastrophysique de licence et master à l'Observatoire de Paris et rester connecté avec le monde de la recherche, du LHCLHC à PlanckPlanck en passant par les origines de la Vie ou la naissance de la Terre.